A lire aussi

21-11-2017 10:58

Quand la croissance ne profite pas à l'emploi

Dans une publication récente, le FMI met la lumière sur la relation entre la croissance économique…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) a réfuté lundi tout propos sur la subvention de l’État au gaz butane. Le GPM qualifie les déclarations du secrétaire général du Parti Istiqlal «d’inexactes».

Dans un communiqué parvenu, le GPM, tient a exprimé «son étonnement face à ces déclarations aussi inexactes qu’ignorantes» de Hamid Chabat qui a avancé «des informations complètement fausses sur la subvention de l’État au gaz butane». Pour les pétroliers cette déclaration «induit en erreur l’opinion publique et démontre un manque de maîtrise flagrant de tous les principes de compensation».


Les professionnels du secteur, qui tiennent à travers ce communiqué à s’expliquer sur cette question de subvention de l’État au gaz butane, précisent que les sociétés opérant dans le secteur s’approvisionnent en gaz à des prix élevés et le revendent selon des grilles de prix préalablement fixées et structurées par l’État, avec l’objectif de rendre le prix du gaz accessible au consommateur final.


Cette procédure, mise en place dans le cadre de la compensation par l’État marocain des prix du gaz, fait que les opérateurs du secteur supportent la différence de prix dans l’attente de se voir restituer leur dû par la Caisse de compensation, relève le GPM, ajoutant que la subvention profite directement au consommateur final et que les sociétés de distribution ne font que rendre le service de transfert de la compensation.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages