A lire aussi

25-04-2017 16:06

La JCI Morocco récompense les 10 jeunes Marocains les plus prometteurs

La Jeune chambre internationale (JCI) du Maroc, en partenariat avec Emlyon Business School Campus…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration a rendu public récemment un rapport portant sur l’évolution du secteur public marocain, et ceci entre 2007 et 2016. Les détails.

 

Il y a un constat important que ledit rapport a révélé : le secteur de l’Enseignement supérieur et le département de la Justice sont les deux secteurs qui rémunèrent le mieux au Maroc. «Le salaire moyen dans le secteur de l’Enseignement supérieur plafonne à 13.300 DH, suivi du département de la Justice avec une moyenne salariale de 10.900 DH», indique le quotidien Assabah, dans son édition du 8 février.

Les professeurs, assistants, doyens et autres administrateurs des universités et écoles supérieures sont les fonctionnaires les mieux payés du Maroc, leur enveloppe salariale ne représente que moins de 3% de toute la masse salariale de la fonction publique. En revanche, la gent féminine ne représente que 30% des cadres de l’Enseignement supérieur.

Le département de la Justice et des libertés est le deuxième secteur où on paye le mieux les fonctionnaires. La masse salariale détient 80% du budget général de ce ministère.

Durant les dix dernières années, les salaires des greffiers et auxiliaires de justice ont augmenté de plus de 33%. Ainsi, le greffier qui touchait 4.700 DH, en 2007, perçoit 7.000 DH en 2016. Idem pour les juges dont le salaire moyen est passé de 15.600 à 26.000 DH entre 2007-2016. Seuls 3% des fonctionnaires touchent plus de 20.000 DH mensuels.

Pourtant la moyenne salariale au sein des professionnels de la santé est de 9.400 DH. Ce secteur détient même la palme d’une parité déséquilibrée en faveur des femmes, rapporte le quotidien.

Le ministère de l’Intérieur est classé 4e, avec une moyenne salariale de 8.700 DH, exceptés les fonctionnaires de la sûreté et des forces auxiliaires. Les femmes fonctionnaires dans ce département ne représentent que 12% de la masse salariale, contre 30% pour les finances et l’économie, ajoute la même source.

Avec ses 583.000 fonctionnaires (860.000 en comptant les forces de l’ordre et de sécurité) et un salaire minimum fixé à 3.000 DH, le Maroc est le pays maghrébin où il y a le plus faible taux de fonctionnaire par habitant.
Avec 26 fonctionnaires pour 1.000 habitants, il est loin derrière la Tunisie, dont la fonction publique ploie sous le poids de ses 816.000 fonctionnaires pour 11 millions d’habitants, conclut le quotidien.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages