A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Maroc

Fatiha, 26 ans, est décédée cet après-midi à la clinique «Al Massira» à Casablanca, douze jours après avoir accouché de deux bébés, dont l’un est décédé après sa naissance.

La famille, qui condamne la clinique, demande une expertise médicale ainsi qu’une autopsie pour connaître les causes réelles de la mort de la jeune femme, qui a accouché par césarienne. «Je veux savoir pourquoi mon épouse est morte ? Les responsables de la clinique refusent de se prononcer sur les raisons réelles de la mort de ma femme, laquelle était pourtant en très bonne santé quand elle arrivait à la clinique. En témoigne, d’ailleurs, le médecin qui la suivait de près tout au long de sa grossesse», explique le mari de la défunte, Mohamed Khallouk, qui nous apprend qu’il a déposé une plainte auprès du procureur du roi, il y a plus d’une semaine. Date où on lui a demandé d’emmener sa femme dans un autre hôpital, alors qu’elle était dans le coma.

Contactée par LesÉCO.ma, l'administration de la clinique s'est refusée à tout commentaire à propos de cette affaire : « Nous avons cessé de donner des déclarations parce que les médias reprennent le contraire de ce qu’on a dit pour éclairer l’opinion publique sur ce décès malheureux ».

Affaire à suivre...

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages