A lire aussi

16-08-2018 13:26

La caravane verte sillonne les villes du royaume pour répandre l’esprit écologique

Dans le cadre de l’encouragement de la culture de l’environnement et du développement durable, qui…
Rejoignez nous sur :
Maroc
Dar Si Hmad a conçu et installé le plus grand système de récolte d’eau de brouillard opérationnel du monde./DR
Le projet de l’ONG Dar Si Hmad figure par les 13 initiatives récompensées dans le cadre du Prix sur le changement climatique Élan pour le changement de l’ONU. Le projet consiste à produire de l’eau via des filets qui capturent le brouillard.

Dar Si Hmad, une organisation non-gouvernementale menée par des femmes au Sud du Maroc à Aït Baamrane, a conçu et installé le plus grand système de récolte d’eau de brouillard opérationnel du monde. Il s’agit d’une solution novatrice pour lutter contre le stress hydrique persistant, dans un milieu où le brouillard est abondant. Une technique inspirée de pratiques ancestrales de récolte d’eau de rosée.

Le projet Dar Si Hmad fournit une eau potable à plus de 400 personnes dans cinq villages, selon l’ONU. En effet, les 600 m² filets installés peuvent récolter jusqu’à 6.300 litres d’eau par jour, plus que le besoin en eau des villages desservis. 

Ce projet a permis de libérer les femmes des villages concernés de certaines tâches quotidiennes, une aubaine saisie par Dar Si Hmad pour leur donner des cours d’alphabétisation et mener des activités génératrices de revenus.

12 autres initiatives à travers le monde ont été récompensées dans le cadre de ce prix de l’ONU. Citons par exemple une entreprise qui fournit des systèmes solaires à des foyers ruraux et entreprises en Tanzanie, ou encore la ville suédoise de Göteborg, devenue la première au monde à émettre des obligations vertes, ce qui lui permet d'emprunter de l'argent pour les investissements favorables à l'environnement.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages