A lire aussi

22-11-2017 10:38

Conseil de gouvernement : Un ordre du jour chargé

Au menu du Conseil de gouvernement qui se tiendra demain, un projet de décret d’application de la…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Maroc a apporté, mardi à Genève, son appui à une proposition russe visant la négociation d’une Convention internationale pour la répression des actes de terrorisme chimique et biologique.

S’exprimant devant la Conférence du désarmement (CD), l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Mohamed Aujjar, a affirmé que la proposition présentée par la Russie est «plutôt une réponse collective pour contrecarrer ces menaces et pour lutter contre le terrorisme chimique et biologique».
Le diplomate marocain a souligné que le Maroc partage les préoccupations au sujet du risque d’acquisition d’armes chimiques et biologiques par des groupes terroristes pouvant constituer un danger pour tous.
L’ambassadeur a, dans ce contexte, rappelé que le Maroc, bien qu’il attache une grande priorité au désarmement nucléaire, considère utile de discuter de toute proposition qui pourrait stimuler les travaux au sein de la CD.

Au cours de cette réunion, la délégation marocaine a plaidé en faveur d’une approche constructive pouvant débloquer la situation de paralysie dans laquelle se trouve la Conférence du désarmement depuis vingt ans.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages