A lire aussi

23-10-2017 12:50

Sukuk souverains : Encore du retard !

Le 15 septembre annoncé comme date butoir pour la première émission des sukuk souverains, ces…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Épargne & Invest

Marché Actions

Alors que le rythme de la publication des résultats annuels des sociétés de la cote s’accélère, la réaction sur le marché des actions est étonnamment très timide. En effet, sur fond de variations contenues, le principal indice du marché, le MASI boucle la semaine sur une note quasi stable à 11.930 pts. Idem pour le MADEX qui varie à peine de -0,18% à 9.745 pts. Avec cela, la performance annuelle de ces deux indices phares de la cote s’établit dans l’ordre à 2,45% et 2,07%. En termes de flux, le marché central canalise cette semaine un volume quotidien moyen de 118 MDH, contre une moyenne quotidienne annuelle de 213 MDH. Les principaux échanges ont porté sur Maroc Telecom qui draine 64 MDH, soit près de 11% du flux hebdomadaire global et se déprécie au passage de 1,99% à 140,25 DH. Pour sa part, le marché de bloc a généré un volume de 289,5 MDH. Il a été ravivé par deux transactions, dont la principale a porté sur 1.156.144 actions BMCE passées au cours unitaire de 212 DH.

Marché Monétaire  

Grâce à l’injection par BAM de 1 MMDH additionnel dans le circuit, le marché monétaire est resté globalement assez fourni en cash. En témoigne l’évolution de la constitution de la réserve obligatoire dont le solde cumulé s’est amélioré de 5,5 MMDH à 14,7 MMDH. Parallèlement, le Trésor a maintenu sa présence sur le marché monétaire. Ce dernier a procédé à des placements de 6,8 MMDH en moyenne quotidienne. Dans ce contexte, les taux monétaires ont traité entre 2,05% et 2,10% pour le repo JJ et en moyenne à 2,27% sur le marché interbancaire.

Marché obligataire

Au titre de cette séance primaire, troisième à règlement en mars, le Trésor a retenu un volume de 2 MMDH. Il porte ainsi le montant de ses interventions mensuelles à 6 MMDH pour un besoin compris entre 9 et 9,5 MMDH. De leur côté, les investisseurs ont manifesté une demande ayant frôlé les 12,5 MMDH ; le taux de satisfaction ressort donc à 16%. L’intérêt de ces derniers a été majoritairement orienté vers le moyen et long termes. En l’occurrence, le 5 ans et 15 ans ont capté respectivement 53% et 18% de la demande globale. Le reliquat a été soumissionné sur le 26 Sem et 52 Sem. Puisant dans ces gisements, le Trésor a adjugé 1,6 MMDH sur le 5 ans à 2,78% (-9,9 points de base) et 400 MDH sur le 26 Sem à 2,15% (-15 points de base).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages