A lire aussi

11-11-2019 21:18

Jamal Sellami nouvel entraîneur du Raja

Le technicien national Jamal Sellami a été nommé nouvel entraîneur du Raja de Casablanca (Botola…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Fraîchement disponible auprès du distributeur de Mazda, Jama Auto (groupe Smeia), le CX-5 a tout pour booster ses ventes. Beau, grand et sophistiqué, ce SUV est un modèle clé dans la mesure où il représente un quart des ventes mondiales de Mazda, en étant même le véhicule le plus vendu en Europe!

Dans l’industrie automobile mondiale, Mazda se veut un constructeur à part. C’est un label qui cultive la discrétion, qui sait innover et qui tient à son indépendance, n’ayant cédé qu’une faible partie de son actionnariat au géant Toyota (5%). Après s’être forgé une belle réputation de fiabilité, la marque s’est attelée à travailler son design et son ingénierie tout en élargissant sa gamme, notamment dans le segment le plus en vogue, celui des SUV. Résultat: ses modèles hauts sur pattes sont techniquement à la page et arborent des silhouettes sexy à souhait à l’image du nouveau CX-5, qui a récemment intégré le marché.

Du muscle tout en finesse
À voir le look des récentes Mazda, il apparaît clairement que leurs designers sont passionnés par leur métier. La gamme actuelle a pour dénominateur commun le design dit «Kodo», soit le nouveau langage stylistique initié par Mazda il y a bientôt une décennie et qui a été maintes fois primé depuis. Un style que le nouveau CX-5 réinterprète avec brio comme le montre sa ligne à la fois athlétique et tout en finesse. La face avant impressionne par son regard aiguisé que souligne une calandre chromée et qui paraît suspendue. Le long capot est marqué par deux nervures qui se prolongent visuellement vers les flancs et contribuent, avec l’inclinaison de la ligne de toit, à dynamiser le profil du véhicule. Anguleux et tout aussi fins, les blocs de feux arrière confèrent à leur tour une bonne dose de caractère à ce Japonais, avec des LED au graphisme du plus bel effet. Enfin, l’auto s’étend sur 4,55 m de long (pour 1,84 m de large), soit quasiment le même encombrement extérieur que ses deux concurrents directs et compatriotes, qui s’appellent Toyota Rav4 et Honda CR-V.

La qualité «made in Japan»
Ces dimensions profitent logiquement à l’espace de vie à bord, ainsi qu’au coffre dont le volume se chiffre à 506 litres. Le CX-5 est donc amplement suffisant pour faire voyager toute une famille et ses bagages. Moderne est cossu, l’habitacle interpelle d’emblée par sa présentation et par la qualité de ses matériaux. La planche de bord a été totalement redessinée et la console centrale s’avère plus épurée du fait de l’écran multimédia qui centralise plusieurs commandes. Sous la casquette de l’instrumentation, on trouve de traditionnels compteurs en forme de puits. Les puristes vont aimer! Autres aspects ou fonctionnalités appréciables et même pratiques, l’accès sans clé et le démarrage par bouton, le frein de parking électrique couplé au bouton Auto Hold, les ports USB à l’avant et à l’arrière ou encore l’éclairage du seuil des portières avant. Et justement, s’agissant des équipements, ce Japonais ne se refuse rien.

Technologies et diesel dernier cri
Au Maroc, le CX-5 est proposé avec une seule motorisation, associée à deux finitions. Il est ainsi question d’un 2.2 litres diesel couplé d’office à une boite automatique à 6 vitesses. Deux organes issus du programme SkyActiv pour lequel Mazda a consenti de gros investissements puisqu’en indépendant, ce constructeur travaille seul. Sur les deux puissances qui existent, à savoir 150 et 175 ch, Jama Auto a judicieusement opté pour la seconde qui profite d’un couple élevé (420 Nm). S’agissant des équipements, les clients ont le choix entre deux finitions dites Elegance et Selection. D’emblée, la première va bien au-delà de l’ordinaire, incluant notamment, la clim’ auto bizone, le vitrage arrière surteinté, l’écran tactile de 7’’ intégrant l’interface multimédia et le GPS, la caméra de recul couplée aux radars de stationnement avant et arrière, l’accès mains-libres et le démarrage par bouton ainsi que des jantes alu’ de 19’’. Le second niveau met le paquet, ajoutant, entre autres, le hayon électrique, les phares Full LED adaptatifs (AFS), la sellerie cuir, les sièges avant chauffants, ventilés et à réglages électrique, le toit ouvrant électrique, l’assistant de dérive avec correcteur automatique de trajectoire et même l’affichage tête haute! Des équipements dernier cri qui justifient des tarifs respectifs de 395.000 et 475.000 DH, tout en contribuant à l’image un brin exclusive de Mazda au Maroc.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages