A lire aussi

09-12-2019 13:50

Mariages des enfants : L'appel à mobilisation de l'UNICEF

Les agences des Nations Unies UNFPA Maroc, UNICEF Maroc et ONU Femmes Maghreb ont organisé ce…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Après le nouveau Mercedes-Benz GLE, Auto Nejma poursuit le renouvellement de sa gamme SUV avec la version restylée du GLC. Un modèle dont le lifting a abouti à une kyrielle de changements significatifs.

Au Maroc comme ailleurs, rouler en Mercedes constitue un prestige autant qu’un privilège. C’est encore plus le cas au volant d’un véhicule haut sur pattes. En la matière, la marque à l’étoile compte aujourd’hui un vaste éventail de modèles avec comme SUV «cœur de gamme», le GLC. Celui-ci, lancé à l’automne 2015, devait donc inévitablement subir son lifting de milieu de cycle de vie. Une cure de jouvence à la fois perceptible et réussie au vu des nombreux changements apportés qui, au-delà de l’aspect design renforcent l’étiquette premium du véhicule.

Plus beau, plus chic
Si le profil général du GLC ne change pas, il en va autrement pour quelques éléments de carrosserie et notamment à l’avant où l’on note une calandre aux contours redessinés au même titre que les projecteurs qui intègrent de nouveaux LEDs de jour. On remarque aussi de nouvelles ouïes d’air aux extrémités du bouclier qui, sur la finition AMG Line, sautent encore plus aux yeux par leur forme élargie. Au niveau de la poupe, les modifications sont minimes hormis la signature lumineuse qui évolue (elle aussi) à travers un graphisme interne inédit. À l’avant comme à l’arrière, les boucliers accueillent un sabot métallique du plus bel effet. Ces éléments comme d’autres inserts chromés (encadrement du vitrage latéral, lamelles de la calandre, marche-pieds…) valorisent la carrosserie. Au catalogue du GLC restylé apparaissent aussi une teinte inédite (le «Gris graphite») et de nouveaux modèles de jantes. À ce titre, le GLC importé repose selon les finitions sur des roues de 18, 19 ou 20 pouces pour finalement afficher un relooking qui se voit.

«Hey Mercedes» !
À son tour, l’habitacle a bien été revisité. D’abord avec de nouveaux matériaux d’habillages décoratifs pour la planche de bord et la console centrale qui apportent une certaine fraîcheur à l’ambiance intérieure. Ceux qui possédaient l’ancien GLC remarqueront immédiatement les changements apportés au poste de conduite, à savoir un écran central au format légèrement aplati, des commandes tactiles au volant puis surtout un combiné d’instrumentation 100% digital de 12,3’’ mais uniquement sur la finition haute (AMG Line Plus). La grande nouveauté à bord ne se voit pas : elle s’entend à travers l’assistant vocal à intelligence artificielle MBUX, qui gère intuitivement diverses fonctions (clim’ GPS, multimédia…). Celui-ci, activable par les mots magiques «Hey Mercedes» est doué pour les langages et comprend même les personnes qui ne s’expriment pas dans leur langue maternelle. Ce système figure dès le premier niveau d’équipement sur une gamme déclinée en 4 finitions pour une seule motorisation.

Le choix du moteur unique
La première (GLC) va bien au-delà de l’essentiel en offrant, entre autres, la clim’ auto bizone, la caméra de recul, l’écran tactile de 7’’ relié à un pavé tactile, des ports USB arrière, les rétros rabattables électriquement, les sièges en similicuir, les jantes alu’ 18’’ ou encore le freinage automatique d’urgence. Un «ordinaire» qui s’enrichit dès la seconde finition (Avantgarde) avec notamment les radars de stationnement couplés à l’aide au parking autonome, un éclairage d’ambiance (64 couleurs), le hayon du coffre à ouverture motorisée, un module GPS puis extérieurement des marchepieds en alu’ et des jantes de 19’’. Comme à son accoutumée, la troisième finition (AMG Line) met l’accent sur la sportivité d’apparat mais pas seulement. À ses éléments distinctifs de carrosserie et d’habitacle, elle ajoute aussi un écran multimédia agrandi (10,25’’) et doté de la fonction mirroring, des sièges sport en cuir et à réglages électriques à l’avant, l’avertisseur d’angle mort, le chargeur sans fil pour smartphone et le toit ouvrant panoramique. Enfin, la finition «AMG Line Plus» a tout pour elle ! On y trouve l’affichage tête-haute, les phares multibeam LED avec assistant de feux de route, l’instrumentation numérique, les caméras à 360°, l’accès-démarrage-ouverture du coffre mains-libres, des roues de 20’’ et le régulateur de vitesse adaptatif (Distronic). Mécaniquement, le GLC importé devant batailler sur un marché diésélisé à plus de 90%, Auto Nejma a fait le choix de la version unique, à savoir la 220d. Un choix intéressant dans la mesure où ce 2.0 l diesel reçoit d’office une boîte automatique 9G-Tronic et la transmission intégrale 4Matic. De plus, ce bloc affiche un bon rendement entre puissance/couple (190 ch/400 Nm) et consommation (5,3 l/100 km). Enfin, les prix du GLC restylé vont de près de 500.000 DH à 754.000 DH et se justifient amplement au vu des évolutions apportées.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages