A lire aussi

17-10-2019 09:55

17-10-2019

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

L’importateur de la firme à l’étoile annonce que la nouvelle génération du monospace Classe B sera disponible à la commande et sur stock dès le 17 juin. Amélioré à tous les niveaux, ce modèle cible toujours les jeunes couples avec ou sans enfants et pas forcément la gente féminine.

L’engouement planétaire pour les SUV n’aura pas eu raison des monospaces, segment sur lequel Mercedes-Benz a été pionnier du côté des marques premium. Une incursion opérée en 2005 avec le lancement de la première génération du modèle Classe B et perpétuée avec une certaine réussite puisque plus d’un million et demi d’exemplaires ont été écoulés dans le monde. Un succès que devra prolonger l’ultime génération du «B» qui intégrera ce mois-ci le catalogue d’Auto Nejma, l’importateur historique de Mercedes-Benz.

Une Classe A aux hormones
Esthétiquement, cette nouvelle mouture est immédiatement identifiable en tant que Mercedes mais aussi comme déclinaison de l’actuelle Classe A. En effet, la ressemblance est frappante entre les deux modèles et il ne faut pas un oeil averti pour reconnaître les gimmicks de la «A». À commencer par la signature lumineuse frontale et la forme travaillée des feux arrière. Ne dépassant la Classe A que de 7 mm, le monospace Classe B s’en démarque surtout par un profil tout en hauteur, celle-ci atteignant 1,54 mètre, soit 10 cm de plus que la «A». Lisse et fl uide à souhait, la silhouette du véhicule ne l’est pas que visuellement comme le confirme sa fiche de spécifications techniques. Celle-ci indique un Cx de 0,24, soit l’un des meilleurs coefficients aérodynamiques de toute l’industrie automobile ! Avec une aussi faible résistance à l’air, le nouveau monospace étoilé s’assure, entre autres qualités, un meilleur confort (acoustique) de roulement et des seuils de consommations revus à la baisse. Sur ce registre, les deux versions retenues par Auto Nejma, à savoir l’essence B200 (163 ch/250 Nm) et la diesel B200d (150 ch/320 Nm) disposent de boîtes automatiques à double embrayage et affichent respectivement 5,6 et 4,5 l/100 km en cycle mixte.

À bord, «Hey Mercedes» !
L’intérieur du Classe B cultive toujours sa fibre familiale avec des rangements présents en nombre suffisants ainsi qu’un coffre au volume suffisant de 455 litres, voire 1.540 l une fois la banquette rabattue. La présentation est dans la veine des récentes productions de Mercedes avec notamment une planche de bord qui reprend deux larges écrans juxtaposés. Si celui de gauche centralise l’instrumentation, celui du milieu intègre l’ultime interface multimédia et son système MBUX. Ce dernier est plus connu pour son fameux assistant vocal à intelligence artificielle que l’on active en prononçant les mots magiques «Hey Mercedes». La voiture vous répond alors et formule aussitôt des propositions à vos requêtes. Une intelligence doublée d’un arsenal sécuritaire complet incluant une foison d’airbags (dont un pour les genoux du conducteur), un assistant de changement de voie actif ainsi qu’un freinage d’urgence autonome.

Un bon rapport
Question prix, si les précédentes générations de ce modèle ont toujours été positionnées de façon très compétitive, cette nouvelle génération ne déroge pas à la règle, ses prix s’étalant de 339.000 à 379.000 DH. «Compétitifs », ces tarifs le sont indéniablement au vu des équipements offerts d’office et incluant, entres autres, la clim’ automatique, la caméra de recul, le régulateur de vitesse, l’accès et le démarrage mains-libres, le freinage automatique d’urgence, les jantes alu’ de 16’’, le détecteur de somnolence et l’interface multimédia MBUX intégrée à l’écran tactile de 7’’. Sur le second niveau (finition «Style»), cette dalle s’allonge (10,25’’) au même titre que les équipements de confort et de praticité parmi lesquels citons notamment des sièges en similicuir, le hayon de coffre motorisé, le pavé tactile, les phares à LED, des roues de 17’’ et des filets de maintien dans le coffre. Enfin et à tout cela s’ajoute aussi le prestige du logo étoilé qui constitue à la fois un privilège, un gage de qualité et une forte valeur à la revente.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages