A lire aussi

17-10-2017 12:16

GHANA : L’économie se redresse

L’économie ghanéenne devrait accélérer sa croissance grâce à la production d’hydrocarbures, mais…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

La nouvelle génération de la Micra fait une entrée remarquée dans la cour fourmillante des citadines polyvalentes. Design et technologie seront ses principaux atouts sur un marché où la force de frappe commerciale d’Auto Hall n’est plus à prouver. Incontestablement un best-seller en puissance.

Une campagne teasing bien visible, un reveal grandiose à travers une soirée-concert animée par DJ Van et Lartiste, suivie d’une forte présence sur les réseaux sociaux…Pour son lancement national, la nouvelle Micra n’a rien raté et surtout pas sa cible. Des «Djeuns» et des moins jeunes pour qui l’acquisition d’une première voiture peut être aussi bien un acte mûrement réfléchi qu’un achat coup de cœur. Dans les deux cas de figure, gageons que cette cinquième génération de Micra sera désormais «short-listée» par les acheteurs. Et pour cause, outre l’agressivité commerciale du groupe Auto Hall, cette petite pourra compter sur deux atouts : le design et la technologie.

Belle sous tous les angles
C’est désormais un dogme : sans design, point de salut ! Autrement dit, pour goûter au succès, chaque nouvelle voiture se doit d’être originale ou tout au moins belle à contempler. Cela, les designers de la nouvelle Micra l’ont bien assimilé, gratifiant celle-ci d’un joli coup de crayon. Calandre en V, projecteurs effilés, nervure en mouvement de vague, profil dynamique…Le look de cette citadine est réussi et même sculptural. Le traitement de la partie arrière est tout aussi singulier et plaisant avec des feux en pointe de flèche et une lunette visuellement reliée aux montants de custode à travers un habillage noir. Un détail qui, outre le fait de camoufler les poignées des portes arrière, donne l’impression d’un toit flottant. À tout cela, la nouvelle Micra ajoute de belles jantes, des couleurs flashy et des options de personnalisation via une seconde teinte applicable sur les coques de rétroviseurs, les stripping de toit et de capot ainsi que des habillages au bas du véhicule.

La plus geek des petites
Frôlant les 4 mètres de longueur, la Micra affiche le même encombrement extérieur que ses concurrentes, tout en offrant une bonne habitabilité arrière ainsi qu’un volume de coffre dans la moyenne haute du segment (300 litres). S’il peut, lui aussi, recevoir un traitement bicolore, l’intérieur plait d’emblée par sa présentation. On apprécie le dessin de la planche de bord, celui des aérateurs ronds, mais aussi la qualité de finition très japonaise de l’ensemble. De plus, la Micra jette un pavé dans la marre de la concurrence, offrant une flopée de technologies, allant du simple gadget de frime aux sophistications les plus utiles. Sur les cinq finitions proposées, il est intéressant de noter la disponibilité, dès le premier niveau, d’un arsenal sécuritaire unique dans le segment puisqu’il intègre d’office 6 airbags, l’ABS avec répartiteur (EBD), le contrôle de stabilité (ESP), le capteur de la pression des pneus et même le freinage autonome d’urgence (AEB) ! En plus de cela et de la climatisation, le milieu de gamme (finition Acenta), ajoute notamment un écran de 7’’ tactile connecté Bluetooth (et compatible Apple CarPlay), le régulateur de vitesse et les jantes alu’ de 16’’. Sur la finition Acenta Plus qui nous semble la plus tentante, figure notamment, la clim’ auto, les rétros rabattables électriquement, le capteur de pluie et surtout le système Bose Personal. Ce dernier, avec son haut-parleur intégré à l’appuie-tête du siège conducteur se veut, là encore, une première dans le segment. En haut du tableau, la Micra Tekna la joue encore plus geek, avec ses phares à LED, sa caméra de recul, sa clé intelligente et le démarrage par bouton, son GPS, sa surveillance des angles morts, puis surtout l’alerte de dérive et le freinage auto avec détecteur de piétons !

20.000 DH de remise au lancement
Sur une palette de trois motorisations, le choix de l’importateur de Nissan s’est porté sur une seule version : le 1.5 dCi de 90 ch. Un diesel qui contribue assurément à la polyvalence de la Micra, lui permettant de s’aventurer en toute aisance sur l’autoroute. Cela, d’autant plus qu’il brille par sa faible consommation, annoncée par Nissan à 3,2 l/100 km (cycle mixte). Question tarifs, la nouvelle Micra s’aligne sur la concurrence et promet de figurer dans le top 5 des citadines les plus vendues au Maroc. Mieux encore et pour accompagner ce lancement, Auto Hall lance une offre de prix agressive, avec 20.000 DH de remise sur toutes les versions ! Pour ceux et celles qui projettent d’acheter une citadine d’ici l’été prochain, il est seyant et même recommandé de franchir le pas maintenant. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages