A lire aussi

19-08-2019 14:00

La justice algérienne expulse Ahmed Reda Benchemsi

Ennahar TV rapporte dans son site d'information que le directeur de la communication de l’ONG…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Afrique

 

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) a organisé mardi à Accra, une session d’information sur IMPULSE, un programme d’accélérationde startups de classe mondiale, lancé avec le soutien du Groupe OCP et de sa filiale OCPAfrica.

Le programme a été conçu avec MassChallenge, un réseau mondial d’accélération de startups unique en son genre. Il s’agit d’une organisation à but non lucratif, sans prise de participation et centrée sur l’impact. Conçu pour renforcer le dispositif d’innovation du Groupe OCP, le programme IMPULSE accompagnera les startups travaillant sur les défis de l’Afrique dans quatre secteurs prioritaires : l’AgriTech, la Biotechnologie, les technologies minières ainsi que les sciences des matériaux et les nano-sciences.

S’exprimant lors de la session d’information, à laquelle ont participé diverses parties prenantes, notamment de jeunes agro-entrepreneurs, des investisseurs, des agriculteurs et des dirigeants d’entreprises, Adnane Alaoui Soulimani, Directeur du programme IMPULSE, a déclaré : « L’Université Mohammed VI Polytechnique est fière d’avoir créé, en partenariat avec MassChallenge et le Groupe OCP, une proposition de valeur unique et exceptionnelle pour les startups travaillant sur les défis africains. Nous sommes également heureux de pouvoir donner à nos jeunes et à nos entrepreneurs les moyens d’inventer notre propre avenir, en respectant nos identités et en suivant nos propres modèles de développement.

L’équipe IMPULSE a été ravie de pouvoir présenter et discuter l’offre du programme avec des représentants de l’écosystème entrepreneurial ghanéen. Nous sommes impatients de recevoir les candidatures des startups ghanéennes ». Partageant son expérience en tant qu’entrepreneur Agritech, Kamal Yakub, fondateur de Trotro Tractor, a indiqué qu’un tel programme d’accélération contribuerait à l’essor de son entreprise et a exprimé son enthousiasme quant à l’accessibilité des agro-entrepreneurs ghanéens à ce programme soutenu par OCP Africa. Il a déclaré : « Toute nouvelle initiative visant à soutenir les petits agriculteurs doit être saluée et soutenue ».

Nana Akyaa Akosa, Directrice Générale du Salon National de l’Alimentation et de l’Agroalimentaire” au Ghana, a quant à elle, conseillé aux jeunes qui se lancent dans l’agrobusiness de se concentrer sur un créneau particulier et de le perfectionner pour pouvoir réussir. Elle a également indiqué que les femmes investies dans les projets d’Agritech tirent davantage de bénéfices de leurs projets lorsqu’elles sont soutenues par des organisations comme OCP Africa et a invité les start-ups à profiter des avantages du programme IMPULSE afin de mieux développer leurs entreprises.

Pour sa part, Paulina Ady Wiad, Directrice de Women in Agric au sein du Ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture ghanéen (MoFA), a indiqué que le Gouvernement, en partenariat avec d’autres institutions privées, a récemment mené des formations de conduite de tracteurs au profit de plusieurs femmes et que 60 d’entre elles obtiendront leur certificat la semaine prochaine. Elle a déclaré : « Le MoFA a collaboré avec OCP Africa sur un certain nombre de projets à destination des petits agriculteurs. IMPULSE est un projet innovant qui changera le paysage entrepreneurial agricole au Ghana et le ministère soutiendra une fois de plus cette brillante et innovante initiative pour assurer sa réussite au Ghana ».

Catherine Akpaloo, agricultrice et opératrice de tracteurs dans la région de Volta, a quant à elle indiqué que la technologie l’a aidé à accroître son rendement et ses revenus. « Mes parents sont agriculteurs et, lorsque j’ai pris en charge la gestion des fermes, j’ai adopté une technologie innovante qui aide à identifier les parasites et les maladies et à les réduire afin d’accroître les rendements », a-t-elle témoigné. Elle a poursuivi en indiquant qu’IMPULSE constituera une bonne plateforme permettant d’aider les petits agriculteurs du pays à surmonter les différents défis auxquels ils sont confrontés, en particulier celui lié au financement nécessaire à leur croissance.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages