A lire aussi

13-11-2017 15:17

Faut-il stimuler l'économie par une relance de la demande ?

Image par défaut
71% des 693 internautes qui ont répondu au sondage online de Flm, ont estimé qu’il faut stimuler…
Rejoignez nous sur :

Philippe Ratto, Directeur général de RATP Dev Casablanca

Depuis la signature du nouveau contrat avec Casa Transport, Philippe Ratto, le patron de RAT Dev Casablanca et son équipe sont sur plusieurs fronts. Les chantiers qu’ils ont à relever à court et moyen termes sont hautement stratégiques. Il s’agit tout simplement d’arrimer la ville de Casablanca à la mobilité durable. 

Les Inspirations ÉCO : RATP Dev Casa a récemment signé avec Casa Transports le contrat de 12 ans pour l’exploitation et la maintenance de trois lignes supplémentaires du tramway de Casablanca et la mise en service de deux lignes de BHNS. Pouvez-vous nous donner les grandes lignes de ce contrat ?
Philippe Ratto : Tout d’abord, je tiens à vous dire que toute l’équipe de RATP dev Casablanca est très fière de cette victoire et du renouvellement de la confiance qui lui est faite par les autorités compétentes. Nous mesurons aussi tous les enjeux et responsabilités associés à ce nouveau contrat. L’offre en transport en commun dans le réseau global à réaliser à l’horizon 2022 est repensée et réadaptée dans ce contrat afin de proposer des systèmes de transport en commun assurant une accessibilité maximale à tous les habitants de la capitale économique où aucun quartier de la ville ne sera mal desservi, où la praticité d’utilisation sera également primordiale et où le citoyen pourra se déplacer en toute sécurité. C’est ainsi qu’à l’horizon 2022, les Casablancaises et les Casablancais disposeront de 4 lignes de tramway et 2 lignes BHNS (Bus à haut niveau de service), 160 stations, un réseau équipé de plus de 550 caméras de sécurité, un système billettique moderne et performant en vue d’une intégration tarifaire, 8 stations de correspondance, 10 pôles d’échanges multimodaux, une application mobile réseau, une restructuration et une mise à niveau du réseau bus avec des couloirs dédiés, etc.

Que prévoyez-vous en termes de recrutement et d’extension d’activité ?
Comme vous pouvez l’imaginer, les besoins en ressources humaines seront importants. Nous estimons devoir tripler nos effectifs actuels afin de couvrir toute la chaîne de valeur de la mobilité urbaine. L’écosystème du tramway regroupe plus d’une trentaine de métiers différents. Le futur réseau aura donc un impact extrêmement positif, non seulement sur les emplois directs qui seront créés mais aussi sur les emplois indirects, je pense notamment à tous nos prestataires en matière de sécurité, nettoyage, maintenance, etc. C’est bien l’ensemble du tissu économique local qui profitera de ce grand projet.
Est-ce que l’actuel Centre de maintenance de Sidi Moumen a été dimensionné pour anticiper cette extension du nombre de rames. Sinon qu’est-ce qui est prévu pour palier à son insuffisance ?
Le maître d’ouvrage, Casa Transports, a su anticiper l’évolution du réseau et a bien entendu dimensionné le centre d’exploitation et de maintenance de la ligne 1 pour accueillir une partie des moyens de la ligne 2 qui sera mise en service fin 2018. Deux centres de remisage supplémentaires sont en cours de construction, l’un à Lissasfa et le second à Sidi Bernoussi. Ainsi les 62 rames nécessaires à l’exploitation des lignes T1 et T2 seront répartis sur ces 2 nouveaux sites et celui de Sidi Moumen.

Y a-t-il, par ailleurs, des nouveautés qu’apporte ce contrat par rapport aux services attendus de RATP Dev Casablanca en matière d’exploitation et de maintenance des lignes du tramway ?
Au-delà de la mise en service, de l’exploitation et de la maintenance du réseau de TCSP de la ville, le Groupe RATP prévoit d’implanter à Casablanca le «Data innovation Center» de RATP Dev. Un de ses objectifs sera, en étroite coopération avec la Ville de Casablanca, de favoriser l’éclosion d’un écosystème entrepreneurial local autour des solutions de mobilité innovantes. Le Data Innovation Center de RATP Dev sera basé à Casablanca et son ouverture est prévue début 2018.

RATP Dev Casa a également participé à la première édition de Datacity Casablanca où elle a retenu deux innovations. Qu’avez-vous fait de ces idées novatrices ?
À ce stade et suite à plusieurs Bootcamp (ou séance de co-working), 2 startups ont été short listées, une première qui propose une solution de maîtrise et de réduction de la consommation d’électricité et une seconde qui elle propose une solution intégrée de détection d’états de fatigue ou d’inattention des conducteurs. Après la dernière phase du programme, celle de l’expérimentation, nous souhaitons poursuivre les projets avec les start-up concernées et étudier le déploiement des solutions préconisées pour les expérimenter. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages