À cause de l’affaire qui oppose le footballeur portugais à sa présumée victime, Kathryn Mayorga, l’entreprise américaine Nike qui avait signé un contrat à vie avec le joueur de la Juventus de Turin risque de revoir cet engagement.

L’entreprise s’est en effet prononcée sur cette poursuite judiciaire et assure qu’elle va «suivre de près la situation» en évoquant des «accusations inquiétantes». Une solidarité avec une citoyenne américaine victime d’agression sexuelle ? Peut-être, mais l’image de marque compte sûrement plus que CR7 chez Nike !

Contrairement à l’entreprise américaine, la Juventus de Turin a apporté un soutien ferme à Cristiano Ronaldo en affirmant que “l’opinion du club ne changera pas suite aux allégations de viol visant l’attaquant”. Sur le compte twitter du club italien, les champions ont écrit : «Cristiano Ronaldo a montré son grand professionnalisme et son dévouement au cours des derniers mois, ce qui est très apprécié par tout le monde à la Juventus. Les faits incriminés remontant à presque dix ans ne changent pas cette opinion qui est partagée par tous ceux qui sont entrés en contact avec ce grand champion».

Le Flash Sport

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages