A lire aussi

11-11-2019 09:48

Elections législatives en Espagne: Une bonne nouvelle pour le Maroc?

Pour la quatrième fois en quatre ans, les Espagnols sont retournés aux urnes. Les élections…
Rejoignez nous sur :
Finances

Les dernières statistiques mises en ligne par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), révèlent une activité florissante au terme du mois de février 2019. Les primes émises ont en effet progressé de 18,3% pour atteindre les 3,83 MMDH au deuxième mois de l’année.

Les primes émises par le secteur des assurances ont affiché une croissance à deux chiffres au terme du mois de février 2019. Selon les dernières statistiques mises en ligne par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), celles-ci se sont en effet consolidées de 18,3% pour atteindre les 3,83 MMDH au deuxième mois de l’année. Un encours réparti de manière égale entre les assurances vie et capitalisation et les assurances non-vie. La première catégorie d’assurances a représenté 51,2% des primes émises durant février et a généré pas moins de 1,96 MMDH, en progression de 18,3% comparativement à la même période de 2018. Une amélioration portée principalement par la bonne tenue de l’épargne qui s’est renforcée de 31,2% pour atteindre les 1,59 MMDH à fin février 2019.

En revanche, les primes décès se sont repliées de 13,6% pour se limiter à 318,5 MDH contre 368,5 MDH l’année précédente. Les contrats à capital variable ont accusé un important repli de 35,7% à 47,6 MDH. Les assurances non-vie ont, de leur côté, connu la même progression (+18,3%) pour engendrer environ 1,87 MMDH de primes. Hormis les sous-catégories transport et autres opérations, qui ont connu des baisses respectives de 14,7% et 51,5%, les autres composantes de ce segment se sont inscrites dans une tendance haussière d’une année à l’autre. L’automobile, qui représente 24,8% de la branche non-vie, a vu ses primes évoluer de 23,8% pour grimper à 949,8 MDH. Les accidents corporels, seconde branche à avoir tiré les primes de l’assurance non-vie (11,8% du chiffre d’affaires de la branche), s’élèvent à 451,6 MDH, en hausse de 12,2%. Composés essentiellement de primes relatives à l’assurance-maladie, ceux-ci suivent la même trajectoire en enregistrant une amélioration de 15,1% à 380,3 MDH contre 330,3 MDH un an auparavant. Les primes de l’assurance incendie ont connu une nette accélération d’une année à l’autre. Elles passent de 70 MDH à fin février 2018 à 109 MDH un an plus tard, soit un bond de 56%. Dans la même veine, l’assistance crédit-caution enregistre une augmentation de 34,6% pour 115,1 MDH de primes.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages