A lire aussi

15-11-2018 14:43

La cavalerie de la DGSN brille à Séville

La 28e édition du Salon international du cheval, SICAB 2018 de Séville a compté sur la présence…
Rejoignez nous sur :
Finances

Ennakl Automobiles affiche au terme du premier semestre 2018 une baisse de 16% de ses bénéfices. Le chiffre d’affaires, quant à lui, recule de 10,4% en glissement annuel.

Le concessionnaire multimarques (Volkswagen, Audi, Seat, Porsche, Skoda) vient de dévoiler des résultats en baisse au terme du premier semestre 2018. Le groupe a vu son bénéfice net se déprécier de 16%. Le résultat net part du groupe passe ainsi de 20,3 millions de dinars (69 MDH) à 17 millions (58 MDH) entre juin 2017 et juin 2018. Au terme des six premiers mois de l’année, le concessionnaire tunisien a réalisé un chiffre d’affaires de 624 MDH contre 697 MDH durant la même période une année auparavant, représentant une baisse de 10,4%. Les achats de marchandises se sont repliés de 12%. La marge brute a quant à elle connu une légère décélération pour s’établir à 4,3% à 123,43 MDH.

La baisse des revenus avait déjà été décelée dès le premier trimestre de cette année. La société avait justifié cette contre-performance par l'impact de l'augmentation des droits et taxes en 2018, couplée à la dépréciation du dinar et son impact sur les prix de vente des voitures. Le concessionnaire avait précisé également que le marché de l'automobile en Tunisie avait connu un recul de 20% durant les trois premiers mois de l'année, atteignant un volume d'immatriculation de 12.245 unités contre 15.272 unités à la même période de l'année 2017. Au niveau opérationnel, le résultat d’exploitation du groupe affiche également un repli de 16,5% à fin juin 2018 pour se limiter à 59,33 MDH contre 70,9 MDH un an auparavant.

Pourtant, l’importateur et distributeur automobile se prépare à démarrer cette année avec de nouvelles ambitions après avoir clôturé une année 2017 en bonne forme. Le concessionnaire avait en effet dévoilé son nouveau plan stratégique «H2020» qui s’articule autour de plusieurs axes. Le groupe souhaitait ainsi confirmer sa présence sur l'ensemble du territoire tunisien à travers un réseau de plus en plus dense afin d’attirer davantage de clients. De plus, la société avait misé sur les véhicules d’occasion - sous le label Volkswagen «DasWeltAuto» - comme nouveau relais de croissance. Ennakl a prévu de développer cette activité en début d’année, après avoir obtenu la certification en 2017 pour pouvoir vendre les véhicules âgés de moins de 7 ans ou affichant moins de 120.000 km. Le concessionnaire vise la vente de 100 à 150 véhicules d’occasion garantis du groupe Volkswagen en 2018. Le développement du groupe devrait également passer par la construction d’une usine de montage de pick-up et de camions de moins de 3,5 tonnes en Tunisie.

À cela s’ajoute le projet d’Ennakl d’étendre son activité en Afrique subsaharienne via sa filiale baptisée AFCAR. Ce projet devait démarrer à partir de la Côte d’Ivoire avec la marque SEAT en premier lieu avant l’arrivée d’autres marques. D’autres pays sont dans le viseur dont le Sénégal notamment. La société vise ainsi à atteindre 5% de parts de marchés dans cette sous-région. Le titre côté à la Bourse de Casablanca semble tout de même attirer bon nombre d’investisseurs. La valeur a marqué en une seule séance un bond de 9,77% à 38,65 DH. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages