A lire aussi

22-06-2018 14:08

Le foncier public, le fisc et le secteur financier pour rassurer

L'exonération en matière de TVA pour la mourabaha immobilière est désormais plus claire, les…
Rejoignez nous sur :
Finances

Ce sont de lourdes séquelles financières que la campagne de boycott laissera sur les finances de Centrale Danone. L'opérateur vient d'annoncer s'attendre à une baisse significative et sur son chiffre d'affaires et sur son résultat net, au titre du premier semestre 2018, et donc sur l'activité annuelle dans sa globalité.

Dans un communiqué, Centrale Danone explique que depuis le début du mouvement de boycott, le 20 avril dernier, une baisse de l'activité a été constatée "représentant une baisse du chiffre d'affaires consolidé d'environ 50%". Sur cette base, la société s'attend à enregistrer une contraction de près de 20% du chiffre d'affaires pour le premier semestre 2018, de même qu'un résultat négatif d'environ -150 millions de DH, par rapport à un résultat net de 56 millions de DH à la même période de l'exercice précédent.

La société rappelle, dans son communiqué, sa décision du 29 mai dernier de réduire ses achats de lait auprès des agriculteurs de l'ordre de 30% et de mettre un terme aux contrats d'intérimaires de courte durée.

 

GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages