A lire aussi

18-07-2018 11:35

L'Office des Changes veut régir l’activité de change manuel

Définir les conditions d’agrément et de fonctionnement des opérateurs de change manuel, mais aussi…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour des financements responsables
Finances

L’avant-dernier mois de l’année en cours s’est caractérisé par une orientation haussière de la place. 40 valeurs sont en progression. Une tendance que l'on retrouve aussi dans la performance annuelle des différents indices.

À l’approche de la fin de l’exercice, les indices de la Bourse de Casablanca se redressent et semblent se préparer pour finir l’année en apothéose. Au terme du mois de novembre, le MASI gagne 1,58%, portant la performance annuelle à 7,94%, tandis que le MADEX avance de 1,71%, portant la performance annuelle à 7,47%. Les indices footsies n’étant pas en reste, ils affichent des performances annuelles de l’ordre de 10,78% pour Morocco 15 Index et de 8,5% pour le Morocco All-Liquid.

Un volume de plus de 4,5 MMDH
Au cours des 21 séances d'échanges qu’a enregistrés le mois, plus de 4,52 MMDH de volume ont été générés suite à l’échange de 18.572.918 titres. L’essentiel de ces échanges a été effectué sur le marché central actions avec un volume de 2,53 MMDH. Le marché de blocs des actions a pour sa part généré 1,2 MMDH d’échanges. Les transferts et les apports d’actions ont enregistré respectivement 131,6 MDH et 51,41 MDH. Les obligations, pour leur part, ont été essentiellement échangées au niveau du marché de blocs avec un volume de 315,03 MDH, suivies des apports de titres avec 209,68 MDH et, enfin, le marché central avec 84,01 MDH. La capitalisation, de son côté, s’est établie à 636,79 MMDH. Afin d’atteindre ce niveau, la volumétrie s'est accompagnée d'une hausse quasi-généralisée des valeurs.

Tendance haussière
Au total, le mois de novembre s’est soldé par 40 valeurs en hausse, 27 valeurs en baisse et 7 en stagnation. La plus forte hausse du mois de novembre a concerné Colorado qui a avancé de 16,67% pour se fixer à 84 DH contre 72 DH un mois plus tôt. Le titre est le seul à afficher une progression à deux chiffres. Agma Lahlou Tazi arrive deuxième avec une avancée de 9,51%, portant le cours à 3.143 DH contre 2.870 DH. M2M est troisième avec 8,18% à 400 DH au lieu de 369,75 DH en octobre. Risma se positionne à la 4e place en marquant une croissance de 7,41% à 145 DH, tandis que Taqa Morocco arrive 5e avec 6,9% à 930 DH. Du côté des baisses, la plus importante est à relever du côté de Timar avec -6,74% à 220 DH au lieu de 235,9 DH. SNEP arrive deuxième avec un fléchissement de 6,56% à 600 DH. Crédit du Maroc est troisième avec un repli de 5,97% à 550 DH. Centrale Danone est 4e, suivie d’Aluminium du Maroc, avec des baisses respectives de 5,87% à 753 DH et 5,19% à 1.280 DH.

La chimie championne grâce à SNEP
Enfin, par secteur, sur les 11 premiers mois de l’année en cours, 3 secteurs affichent une hausse à un chiffre, 15 à deux chiffres et 1 à trois chiffres. On note en effet que, depuis le début de l’année et jusqu’à la fin du mois de novembre, le secteur de la chimie a atteint une progression de 233,2%, l’évolution la plus forte, sous l’impulsion notamment de celle de SNEP qui fait un bond de 266,97% sur les 11 premiers mois de l’année en cours pour se fixer à 135,7 DH alors que l’autre valeur du secteur, Maghreb Oxygène, n’avance que de 28,01% à 600 DH. Loin derrière, le secteur des matériels, logiciels et services informatiques arrive deuxième avec une hausse de 53,29%. Le secteur des mines est troisième avec 44,69% de progression à fin novembre. Les baisses, en revanche, n’ont concerné que quatre secteurs. Il s’agit, dans l’ordren de ceux du bâtiment et matériaux de construction (-8,5%), des télécommunications (-3,31%), de l’immobilier (-2,04%) et des ingénieries et biens d’équipement industriels (-0,68%).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages