A lire aussi

20-09-2017 10:20

Agadir Souss-Massa : Aucune candidature pour la présidence du CRT

Initialement fixés, le mardi 19 septembre 2017, suite à la démission de Guy Marrache, président du…
Rejoignez nous sur :
Finances

Les analystes d’Attijari Intermédiation ont passé sous la loupe la notice d’information de l’opération d’augmentation de capital de Managem et recommandent d’y souscrire.

Les analystes d’Attijari Intermédiation recommandent de souscrire à l’augmentation de capital qui sera opérée par Managem. Avec un prix de souscription de 1.169 DH et un cours objectif qu’ils estiment à 1.600 DH, le potentiel de gain est assez important. En valeur nette, il s’élèverait à 431 DH dans le cas où le prix du titre atteint le cours objectif, soit un upside de 36,86%.

Pour justifier cette recommandation à la souscription, les analystes évoquent le projet d’investissement sur la période prévisionnelle 2017-2020 révélé par la minière, qu’ils jugent «à la fois ambitieux et crédible». Ils soulignent, à juste titre, que l’opération d’augmentation de capital d’un montant global de 973 MDH financera «trois projets de taille significative qui sont en mesure de porter le Groupe Managem vers une nouvelle dimension à horizon 2020». Au terme de ladite période, le volume de l’or sera porté de 1.918 kg à fin 2016 à 7.758 kg, pour un chiffre d’affaires qui passera de 713 MDH à 2.451 MDH. La production de l’argent passera aussi de 220 tonnes en 2016 à 300 tonnes en 2020 générant un chiffre d’affaires de 1.344 MDH contre 1.095 MDH. Le cuivre aussi verra sa production passer de 114.000 TC à 225.000 TC et son chiffre d’affaires de 966 MDH à 1.716 MDH.

Trois projets d’envergure
Les analystes précisent, par ailleurs, que les principaux projets pouvant justifier de telles évolutions concernant les activités Or, Argent et Cuivre sont le projet aurifère TRI-K, le projet cuprifère Tizert et le projet argentifère Imiter. Grâce à ces projets Managem évoluerait, à compter de 2020, vers une nouvelle dimension avec un chiffre d’affaires cible supérieur à 8.000 MDH contre 4.378 MDH en 2016, soit une progression considérable de 83%. En termes de profitabilité, l’opérateur pourrait atteindre un résultat net part de groupe de 800 MDH contre 289 MDH en 2016, soit une multiplication par 2,8 fois, indiquent les analystes.

Au-delà de ces prévisions, les analystes attirent l’attention des investisseurs sur le fait que le business plan adopté par la minière est assez conservateur, ce qui offrira plusieurs upsides considérables à moyen terme. Les analystes relèvent ainsi plusieurs leviers de performance non intégrés au niveau des prévisions financières et qui pourraient porter la capacité bénéficiaire de l’opérateur au-delà des 600 MDH dès 2017. D’une part, les cours des métaux retenus dans le business planning affichent des décotes sensibles par rapport à leurs moyennes constatées durant le premier semestre de l’année en cours. D’autre part, la poursuite de la baisse des cash-costs dans un contexte minier favorable offre un potentiel de progression important des marges.

Une valorisation de 15.986 MDH
Pour ce qui est de la valorisation fondamentale du titre Managem les analystes tiennent à rappeler que la démarche poursuivie tient compte uniquement des mines déjà opérationnelles, de la baisse progressive des cash-cost et du consensus de prévisions des métaux à l’international. Ainsi, les trois nouveaux projets listés au niveau de la notice d’information ne sont pas intégrés dans la valorisation d’Attijari Intermédiation. La valorisation ainsi effectuée aboutit à une valeur des fonds propres de 15.986 MDH, équivalente à un cours cible de 1.600 DH.

A cet effet, le potentiel d’appréciation du titre Managem s’élève 22% sur les 12 prochains mois. Parallèlement, les analystes croient que la nouvelle stratégie du Groupe Managem qui consiste à acquérir des mines déjà opérationnelles en Afrique, lui permettrait de franchir rapidement un nouveau palier en termes de taille. L’autre argument avancé par les analystes d’Attijari Intermédiation est celui de l’intention affichée par la SNI, actionnaire majoritaire de Managem, de souscrire à la présente augmentation de capital et qui est un signal positif envers la communauté financière. La SNI souscrira, en effet, au moins à hauteur du montant du compte courant d’associé détenu sur Managem et qui s’établit à 670 MDH. Pour éviter toute dilution dans le capital de sa filiale, l’actionnaire de référence devrait injecter un reliquat en numéraire de 123 MDH à la présente opération. Enfin, les analystes précisent que «l’ensemble de ces éléments nous rassurent quant au caractère conservateur de notre valorisation ainsi que des perspectives de progression positives du titre Managem sur la période 2017-2020».


Les principales recommandations d’Attijari Intermédiation

• Une augmentation de capital qui porte un réel projet de croissance,
• Un renforcement du Bilan, améliorant le profil risque de l’opérateur,
• Participation de l’Actionnaire de référence SNI, un signal positif pour l’avenir,
• Un business plan conservateur, offrant des «upsides» considérables à moyen terme,
• Enfin, une valorisation fondamentale du titre Managem maintenue à 1.600 DH. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages