A lire aussi

18-11-2017 20:12

Coupe du Trône : le Raja remporte son 8e titre

Le Raja de Casablanca a remporté la Coupe du trône au terme de la séance des tirs au but face au…
Rejoignez nous sur :
Finances

La BCP entend émettre des obligations subordonnées pour financer son développement et renforcer ses fonds propres. Par cette émission, elle clôturera un programme autorisé en 2014.

Emboîtant le pas à ses consœurs (Attijariwafa bank et BMCE), la BCP se lance aussi dans une émission obligataire subordonnée. La banque cherche, en effet, à lever 2 MMDH pour «financer ses projets de développement sans altérer ses fonds propres réglementaires actuels tout en les renforçant et, de facto, renforcer le ratio de solvabilité du CPM (Crédit Populaire du Maroc, dont la BCP est un organisme, ndlr)», explique la banque dans la note d’information relative à l’emprunt obligataire. Cette émission, il y a lieu de le souligner, fait suite à l’assemblée générale ordinaire datant du 23 mai 2014 qui a autorisé le Conseil d’administration à émettre des obligations subordonnées pour un montant total de 3 MMDH. Une première émission a été effectuée en décembre 2014 et a porté sur 1 MMDH. L’émission de ce mois de juin porte donc sur le reliquat de cette autorisation d’émission. Contrairement à ses consœurs qui ont opté pour des emprunts d’une maturité unique et comprenant des tranches cotées à la Bourse de Casablanca, l’emprunt de la BCP dispose de deux maturités, de 7 et de 10 ans, mais aucune tranche ne sera cotée en Bourse.

L’emprunt est ainsi scindé en 4 tranches: A, B, C et D. Les tranches A et B sont dotées d’une maturité de 7 ans, tandis que les tranches C et D sont d’une maturité de 10 ans. La totalité de l’emprunt est remboursable in fine. Pour ce qui est des taux, les tranches A et C sont à taux révisables annuellement tandis que les tranches B et D sont à taux fixe. Le taux révisable annuel est fixé sur la base du taux plein 52 semaines de la courbe des taux de référence du marché secondaire des Bons du Trésor, telle que publiée par Bank Al-Maghrib en date du 05/06/2017, majoré d’une prime de risque. Le taux révisable est, pour sa part, fixé en se référent à la courbe des taux de référence du marché secondaire des Bons du Trésor en 05/06/2017 au taux 7 ans pour la maturité de 7 ans, soit 3,03% et au taux de 10 ans pour la maturité de 10 ans soit 3,3%. Les primes des risques étant fixées entre 50 et 60 points de base pour la tranche A, entre 60 et 70 pbs pour la tranche B, entre 55 et 65 pbs pour la tranche C et entre 70 et 80 pbs pour la tranche D, les taux ressortent entre 2,76% et 2,86% la première année pour la tranche A, entre 3,63% et 3,73% pour la tranche B, entre 3,63% et 3,73% pour la tranche C et entre 4% et 4,1% pour la tranche D. Il faut aussi retenir que le coupon sera révisé annuellement aux dates anniversaires de la date de jouissance de l’emprunt, soit le 29 juin de chaque année.

Le nouveau taux sera communiqué par l’émetteur 5 jours ouvrés avant la date anniversaire dans un journal d’annonces légales. Le paiement des intérêts interviendra le jour de la date anniversaire ou le premier jour ouvré suivant, si celui-ci n’est pas ouvré. Enfin, comme tout emprunt subordonné, l’emprunt de BCP est réservé aux investisseurs qualifiés de droit marocain, notamment les OPCVM, les compagnies financières, les établissements de crédit, compagnies d’assurance et de réassurance, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et les organismes de pension et de retraite. La limitation de la souscription aux investisseurs qualifiés de droit marocain a pour objectif de faciliter la gestion des souscriptions sur le marché primaire. À rappeler que tout investisseur désirant acquérir les obligations pourra s’en procurer sur le marché secondaire. Les souscriptions sont ouvertes du 21 au 23 juin 2017 inclus.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages