A lire aussi

21-11-2017 18:09

Les Marocains et la télé : Une confiance aveugle

À l’occasion de la journée mondiale de la télévision, célébrée chaque année le 21 novembre, nous…
Rejoignez nous sur :
Finances

Les résultats marquent une nette hausse pour le groupe en consolidé. La marge sur intérêt est plutôt en baisse. Ce sont la marge sur commission et le résultat des opérations de marché qui ont contribué à la hausse des revenus.

À l’image du dynamise qu’affiche en ce premier trimestre les banques marocaines, BMCI fait état de performances en hausse. La banque réalise un produit net bancaire consolidé en amélioration d'1,7% à 763 MDH. Une amélioration qui incombe à la hausse de la marge sur commissions de 3,9% à 125,65 MDH et celle du résultat des opérations de marché de 34,2% à 58,32 MDH ayant compensé la baisse de la marge d’intérêt de 1,4% à 597,83 MDH. Avec des frais de gestion maîtrisé à 402 MDH, le coefficient d’exploitation s’est amélioré pour atteindre 52,7% au lieu de 53,5% à fin mars 2016. Le résultat brut d’exploitation consolidé s’établit à 361 MDH en hausse de 3,6%. Le coût du risque consolidé a diminué de 6,2% à fin mars 2017 pour s’établir à 149 MDH, reflétant les efforts de maîtrise et d’anticipation des risques.

Le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’est amélioré pour s’établir à 75,9%. In fine, le résultat net part du groupe ressort à 151 MDH en progression de 21,8%. Sur le plan opérationnel, les crédits par caisse à la clientèle consolidés s’établissent à 49,4 MMDH en légère baisse de 1% par rapport à leur niveau à fin 2016 qui était de l’ordre de 49,9 MMDH. A contrario, les dépôts marquent plutôt une stabilisation à 42,2 MMDH avec une amélioration en termes de structure. Les ressources non rémunérées y représentent plus de 74%.

Par ailleurs, les engagements par signature consolidés se sont fixés à 17,9 MMDH, en hausse de 0,9% par rapport à fin décembre 2016. Par ailleurs, il y a lieu de souligner que si les comptes consolidés affichent une hausse, les comptes sociaux reflètent en revanche une baisse.

Le produit net bancaire passe de 687,83 MDH en mars 2016 à 666,46 MDH en mars 2017 et le résultat net de 117,72 MDH à 117,37 MDH. Il faut dire que les filiales faisant partie du périmètre de consolidation y sont pour beaucoup dans la performance du groupe.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages