A lire aussi

20-11-2017 13:47

Un tramway déraille à Casablanca

Un automobiliste non-respectueux du Code de la route a percuté, hier à 23h15, la rame du tramway à…
Rejoignez nous sur :
Finances

La BCP clôt un premier trimestre sous le signe de la croissance. Bien que son produit net bancaire n’ait pas progressé significativement, la banque arrive à faire hisser son RNPG de 8%.

Au terme du premier trimestre de l’année en cours, la BCP affiche un produit net bancaire (PNB) qui avance légèrement de 0,08% à 3,673 MMDH. Dans le détail de ses revenus, la banque voit sa marge d’intérêts croître de 3% et sa marge sur commission de 11% à 2,51 MMDH et 593,93 MDH respectivement. A contrario, le résultat des activités de marché recule de 27,78% à 387,55 MDH. En raison de charges d’exploitation en hausse, le résultat d’exploitation brut (RBE) recule de 3,42% mais grâce à un coût du risque maîtrisé (il passe de 729,06 MDH à 662,25 MDH), le résultat d’exploitation s’améliore de 0,89% à 979,63 MDH. Selon le management de la banque, «le groupe améliore significativement son coût du risque qui affiche une baisse de 9% tout en maintenant un important effort de provisionnement en lien avec une politique de risque toujours prudente. Ainsi le taux de couverture des risques s’élève à plus de 77% contre 76% à fin décembre 2016».

Dans ce contexte, le RNPG ressort à 626,49 MDH en amélioration de 8,08%. Sur le plan opérationnel, la banque réaffirme sa position de premier collecteur de l’épargne nationale avec 27% de parts de marché. La banque améliore également son positionnement sur les dépôts des particuliers de 44 points de base à 23% de parts de marché, et consolide sa position sur les crédits avec 24% de parts de marché à l’échelle du royaume. Pour un réseau composé de 4.026 points de distribution, la banque compte 5,6 millions de clients rien qu’au Maroc. Du côté des comptes sociaux, la BCP affiche une progression significative de 8% de son résultat net à 485 MDH avec un maintien de son PNB à 1,2 MMDH et une nette amélioration du coût du risque en baisse de 35%.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages