A lire aussi

29-05-2017 10:46

Nasser Zefzafi arrêté ce lundi

Nasser Zefzafi, meneur du mouvement de contestation à Al Hoceima, a été arrêté ce lundi matin par…
Rejoignez nous sur :
Finances

La Bourse de Casablanca a reçu la visite de Dr. Andrew Parmley, lord-maire de la City de Londres pour l’année 2016-2017. Une cérémonie «Ring The Bell» a été organisée à cette occasion.

Après Fiona Woolf en 2014, c'est au tour du Dr. Andrew Parmley d'entamer sa visite au Maroc par la Bourse de Casablanca. Le 689ème lord-maire de la City de Londres a ainsi procédé, ce mercredi 12 avril, à la cérémonie «Ring the Bell», marquant l’ouverture de la séance boursière.

À l’occasion de cette visite, Karim Hajji, directeur de la Bourse de Casablanca, n’a pas manqué de faire valoir les opportunités de la place financière marocaine, surtout après le processus du Brexit. «Alors que votre pays est engagé dans le processus de sortie de l’Union européenne, nous voulons vous dire combien les opportunités de croissance sont nombreuses au Maroc et dans tous les domaines», souligne Hajji, avant d'ajouter que «ces opportunités, la Bourse de Casablanca contribue à les créer grâce à sa mission en faveur du financement complémentaire des entreprises en quête de fonds. Ces 15 dernières années, nous avons ainsi permis aux entreprises de lever plus de 100 MMDH».


La rencontre à la Bourse de Casablanca a également permis d’établir un bilan d’étape relatif à l’ensemble des partenariats conclus entre les deux places financières. Entre autres, le programme ELITE qui a pour vocation de former et de préparer les entreprises participantes aux exigences du marché des capitaux.

La démarche de ce programme mise sur une transformation progressive et surtout encadrée des entreprises participantes. Ainsi, ce sont 24 PME marocaines qui ont été choisies pour structurer leur prochaine étape de croissance locale et internationale.

Sélectionnées pour leur potentiel de développement et de leadership sectoriel, ces entreprises bénéficieront d’un écosystème unique composé de conseillers, de partenaires académiques, d’entreprises cotées, d’investisseurs et du réseau des entreprises membres d’ELITE en Europe. En effet, ce programme développé par le London Stock Exchange Group est déployé en Italie, en Grande-Bretagne et dans plusieurs pays d’Europe. Depuis 2014, le Maroc est à ce jour le premier pays non-européen -avec Israël- à intégrer le réseau du programme ELITE. C’est donc toute une communauté qui œuvre à faciliter et améliorer la compréhension et les changements structurels à appréhender par les entreprises.

Lors de son séjour, Parmley procédera à des entretiens avec plusieurs entrepreneurs marocains. Les discussions porteront sur les perspectives de la coopération et les moyens de renforcer davantage le partenariat maroco-britannique.

Des rendez-vous B-to-B sont également programmés entre les membres de la délégation britannique et leurs homologues marocains afin d’explorer les possibilités d’affaires et de partenariats dans plusieurs secteurs porteurs tels que les énergies renouvelables, les services, les technologies, la finance verte, le tourisme ou la finance islamique. Après la Bourse de Casablanca, Parmley devra enchaîner les rencontres avec les dirigeants de la CGEM, des banques, de la Chambre britannique de commerce ainsi que Bank Al-Maghrib.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages