A lire aussi

11-12-2017 10:19

Retrait des laits infantiles du groupe Lactalis

En raison d'un risque de contamination par des salmonelles, le gouvernement français a annoncé ce…
Rejoignez nous sur :
Finances

L’évènement, devenu un rendez-vous incontournable, est l’occasion pour la profession d’échanger sur son actualité et ses défis, tout en s’ouvrant sur la pratique du métier dans d’autres pays.

L’AMIC, Association marocaine du capital investissement, tiendra sa traditionnelle Conférence annuelle du capital investissement le mercredi 18 janvier courant à Casablanca. À l’image des précédentes éditions, cette sixième édition s’attardera sur l’actualité et les défis auxquels fait face la profession d’investisseur en capital. Plus précisément, les 300 professionnels attendus auront droit à quatre panels animés par plus de 25 intervenants.

Le premier panel sera dédié au levier de croissance qu’est le capital investissement, le second au financement de l’amorçage et des startups ainsi qu’à l’écosystème, le troisième s’attachera au thème de la création de valeur par le biais de la RSE et le quatrième permettra aux investisseurs institutionnels de s’exprimer sur leur vision du capital investissement au Maroc. L’après-midi, connaîtra, par ailleurs, l’organisation d’un atelier sur l’investissement en Afrique, animé par le partenaire juridique de l’évènement, DLA Piper. La table ronde, qui connaîtra la participation de trois pays : Ghana, Kenya et Sénégal, sera animée par Peter Finan, expert Mining de DLA Piper. Quant à ces pays ils seront représentés par Sally Hayfron-Benjamin Boaten de Reindorf Chambers (Ghana), Haanee Khan d'IKM Advocats (Kenya) et Mouhamed Kebe de Geni et Kebe (Sénégal).

L’édition connaîtra, également, la présence d’un invité d’honneur qui n’est autre que Lionel Zinsou, président d’Africa France et ancien premier ministre du Bénin. Par ailleurs, «la participation du ministre marocain de l’Économie et des finances est en attente de confirmation», explique les organisateurs dans un communiqué de presse. L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) sera, pour sa part, représentée par Ikhlas Mettioui, directeur Gestion de l’épargne.

Protocole d’accord
L’évènement sera également l’occasion pour la signature d’un protocole d’accord entre l’AMIC et l’AFIC (Association française des investisseurs pour la croissance) dans le but de mettre en œuvre une coopération stratégique pour promouvoir leurs marchés respectifs et travailler en commun dans l’intérêt de leurs membres. Actionnaires professionnels, les 24 membres actifs de l’association marocaine accompagnent et financent la croissance de plus de 175 entreprises marocaines. L’AMIC compte également 20 membres associés qui exercent une activité en relation étroite avec les sociétés de gestion. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages