A lire aussi

22-06-2017 10:52

Transport aérien : RAM remporte le prix Skytrax

Une nouvelle consécration pour la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM). Mardi à Paris, en…
Rejoignez nous sur :
Finances

L’heure est au digital chez les autorités du marché financier. Après l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) et Bank Al-Maghrib qui ont procédé à une refonte de leur site web, c’est au tour de l’ACAPS de se doter d’un portail en propre.

En effet, l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale, du temps où elle était encore une direction rattachée au ministère de l’Économie et des finances ne disposait pas d’un site web à l’image de toute direction du ministère. Désormais autorité à part entière, l’ACAPS se veut désormais plus proche des citoyens et des entreprises. Hormis les rapports d’activité et rapports sur le secteur des assurances, le site dispose d’un espace pour recueillir les réclamations des citoyens. Celles-ci ne sont à adresser à l’ACAPS qu’après le non aboutissement des pourparlers avec l’organisme soumis au contrôle de l’ACAPS, objet de la plainte. «L’Autorité examinera votre plainte en qualité d’autorité de contrôle et si cela s’avère nécessaire entreprendra l’action la plus appropriée, conformément aux dispositions légales et dans le périmètre des compétences de l’ACAPS», promet l’autorité dans son site. Pour rappel, l’AMMC avait mis en ligne son nouveau site web au lendemain même de sa transformation (de Conseil déontologique en autorité). Quant à Bank Al-Maghrib, son site web a été lancé en ce début d’année.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages