A lire aussi

13-09-2019 19:09

État de l'éducation dans le monde: L'Unesco tire la sonnette d'alarme

Deux cent vingt-cinq millions d'enfants de 6 à 17 ans environ ne devraient pas être scolarisés en…
Rejoignez nous sur :

Le World Merit Summit revient pour une deuxième édition au Maroc, plus précisément à l’Université Mohammed VI Polytechnique. Cette conférence internationale rassemble ainsi, du 4 au 10 août, environ 450 jeunes activistes de plus de 20 pays, âgés  entre 18 et 35 ans, autour de l’agenda 2030 des Nations Unies, en vue d’achever les 17 Objectifs de développement durable.

L'évènement, organisé par le World Merit Morocco en partenariat avec l’OCP, se veut une plateforme d’échange mais surtout une tribune de sensibilisation de l’opinion publique mondiale aux enjeux de la durabilité des activités humaines. Durant cette semaine, de nombreux experts et spécialistes échangeront avec les jeunes entrepreneurs afin de mettre sur pied des projets liés à la thématique du développement durable.

«L’événement ne se limite pas à ces 5 journées de conclave, c’est un accompagnement qui se poursuit sur les 6 prochains mois», explique Mohamed Lahmami, président du World Merit Morocco, bureau national affilié à l’ONG World Merit, regroupant plus de 800 membres actifs. Présent actuellement dans 8 villes marocaines (Casablanca, Rabat, Kénitra, Marrakech, Béni Mellal, Safi, Agadir et Dakhla), l’organisme vise à couvrir les 12 régions du royaume et mobiliser plus de 100.000 jeunes au cours des trois prochaines années. Un objectif qui pourrait être réalisable puisque l’événement a pu prendre de l’ampleur après une édition seulement.

Le nombre de participants a été multiplié par 3 en un an. «Nous espérons accompagner presque autant de projets que l’année dernière», remarque Lahmani. Plus de 20 projets nationaux et 20 étrangers ont pu émerger des échanges de la première édition. Ceux-ci ont principalement couvert les volets de l’éducation, du changement climatique, des infrastructures ou encore de «l’empowerment des jeunes». Ces projets auront ainsi le soutien d’une dizaine de partenaires tels que Menara Holding, Afrique Advisors, Boma Investments ou encore OCP. Ce dernier vise en effet à capitaliser sur ce type d’initiatives qui permettent de repérer les différentes opportunités liées aux ODD.

Fidèle à ses engagements en matière d’environnement, le Groupe OCP fait du développement durable un engagement fort qui couvre toutes ses actions. En lançant son programme «Économie circulaire», le Groupe OCP a pour objectif d’accélérer l’ancrage des principes d’exemplarité environnementale, de symbiose industrielle et d’emploi efficient des ressources au sein de ses activités.

Cette nouvelle logique permet ainsi de passer à un schéma linéaire de consommation des ressources à une approche circulaire et se concrétise à travers quatre grands axes: la préservation de la ressource, la production durable, la consommation raisonnée et la création de valeur par la transformation et le recyclage. Autant d’objectifs ambitieux dont l’approche vise à créer une nouvelle dynamique verte au sein du groupe en complémentarité avec l’écosystème industriel et la collaboration avec les communautés. Cela a poussé le groupe à lancer le Act4Community, programme qui intervient comme bras opérationnel pour la concrétisation des initiatives portées par le programme «Économie circulaire» et participe à la co-construction en particulier avec les sites industriels du Groupe OCP, afin de promouvoir un modèle de développement inclusif et à fort impact.

Le modèle de fonctionnement Act4Community se veut agile et ouvert en vue de faciliter les synergies et la mobilisation des collaborateurs pour un engagement sociétal à tous les niveaux. Les champs d’action de l’initiative Act4Community sont donc variés, et concernent notamment les écosystèmes économiques et l’entrepreneuriat, la valorisation agricole et l’économie solidaire, les cités durables ou encore la communication proactive et la veille territoriale, impliquant un dialogue continu avec les populations locales et la société civile.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages