A lire aussi

22-08-2019 10:02

22-08-2019

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :

Face à la demande croissante du marché, la Compagnie marocaine de plâtre et d’enduit (CMPE) investit dans une nouvelle unité de production de mortier de plâtre, multipliant ainsi par 6 sa capacité de production de ce matériau.

En 2007, pour la première fois au Maroc, la Compagnie marocaine de plâtre et d’enduit (CMPE) a introduit le mortier de plâtre, une solution alternative au mortier de ciment caractérisée par sa performance thermique et acoustique améliorée. Onze ans plus tard, avec l’objectif de répondre à la demande croissante du marché, la CMPE a lancé en 2018, pour une enveloppe globale de 25 millions de DH, la construction de sa deuxième unité de mortier plâtre, complètement automatisée. Le projet a été attribué à la société d’ingénierie française Sofraden et les entreprises marocaines Charcomen et Automelec. En mars 2019, la compagnie a inauguré ladite unité employant 5 personnes, avec la capacité d’aller jusqu’à 15 ouvriers au pic de la production. Cet investissement d’envergure a donc multiplié par 6 la capacité de production du mortier de plâtre de la CMPE. En effet, grâce aux dernières technologies dont elle s’est dotée, automatisant ainsi le dosage, le mixage, l’ensachage et la palettisation, la CMPE développera sa capacité annuelle en production de mortier et enduits divers, en passant de 50.000 à 300.000 tonnes. «Le marché national du mortier de plâtre est en croissance annuelle de 30%, confirmant l’importance de ce matériau et de ses dérivés dans le secteur des BTP et de la construction. Cet investissement a été nécessaire en vue d’appuyer le rôle stratégique de la CMPE, dans le développement et le soutien de ce secteur majeur de l’économie », souligne Mohamed El Bajta, directeur général adjoint de la CMPE.

Solution BTP innovante
À base de plâtre, et avec sa formule pré-mélangée en usine et ses propriétés d’isolation thermique et acoustique, le nouveau produit possède des caractéristiques techniques aussi bien qu’esthétiques. Ce matériau de construction se substitue aux solutions traditionnelles de mortiers de ciment, grâce à sa dureté, sa maniabilité, et l’économie de temps à son application, ce qui fait de lui un produit compétitif. Cette nouvelle unité de production, fruit d’un mix entre ingénierie et savoir-faire marocains, vient rappeler la position de la CMPE en leader de l’innovation et du développement continu, et confirme la vision stratégique de l’entreprise dans le développement de ce secteur, à travers, notamment, le segment du mortier de plâtre.

Acteur majeur de la région
Depuis déjà 70 ans, la CMPE s’est insurgée comme un acteur intégrateur du développement inclusif, dans la région de Safi. La compagnie oeuvre, depuis lors, à la mise en valeur du gypse de la région de Safi, qui est l’un des meilleurs au monde par ses propriétés de blancheur et de pureté. La CMPE a ainsi intégré à ses procédés, des solutions de systèmes constructifs innovants et respectueux de l’environnement, veillant au remplacement des ressources surexploitées comme le sable. Aussi, la CMPE contribue à la dynamique régionale et nationale, en employant plus de 250 personnes directement, et des centaines d’autres indirectement, issues principalement de la région de Safi. «Depuis la création du centre de formation en 2005 à Casablanca, en collaboration avec des institutions publiques et privées, nous avons dispensé à plus de 1.500 professionnels du secteur, des formations théoriques et pratiques de qualité, dans divers domaines des nouvelles techniques et des technologies. Cette nouvelle unité bénéficiera à un bon nombre de personnes, et permettra d’asseoir le leadership de la CMPE sur le segment du mortier de plâtre, comme une référence de l’innovation et du développement continu pour fournir aux professionnels du bâtiment une meilleure offre, et pour permettre aux futurs propriétaires de logement de profiter d’un confort intérieur de qualité supérieure», explique Mohamed El Bajta. Pour garantir l’accès à la formation à tous les ouvriers artisans de plâtres dans tout le Maroc, la CMPE organise annuellement une caravane qui fait le tour du royaume et va à la rencontre des gens intéressés par ses produits. En tant que l’usine de plâtre numéro 1 en Afrique avec 640.000 T/an, la Compagnie marocaine de plâtre et d’enduit a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires, dépassant les 250 millions de dirhams, conservant de ce fait sa croissance habituelle depuis 10 ans et s’appropriant une part de marché du BTP de 15%. «Sur les 5 dernières années, le marché national du plâtre a été en croissance annuelle de 30%/an. Le même scénario est d’ailleurs prévu pour les 5 prochaines années et nous entendons en profiter pour développer notre activité», conclut Mohamed El Bajta.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages