A lire aussi

16-10-2019 13:00

Destructions d’archives. Confia s’occupe de tout !

Premier opérateur national entièrement dédié à la destruction et au recyclage sécurisés, Confia…
Rejoignez nous sur :
Patrick Pedersen. General Manager Africa de Heetch.

C’est une première ! Heetch devient la première application officiellement autorisée à exercer dans la métropole par la wilaya de Casablanca.

Quels sont les termes du contrat sur lesquels vous vous êtes engagés avec la wilaya ?
Notre contrat avec la wilaya exige de nous que nous ne collaborions qu'avec des taxis sélectionnés et formés, et non de collaborer avec des particuliers. Il nous offre également la possibilité d'ajouter des frais de service, le fait d'offrir une qualité de service à la clientèle, de faire respecter la charte de bonne conduite par les chauffeurs, de suivre la flotte des taxis, etc.

Étant les seuls à avoir cette autorisation, quels sont les axes de votre entente avec le Syndicat national des taxis marocains de l’UMT ?
Les taxis qui roulent pour Heetch sont labellisés Fiddek (marque qui appartient à l'UMT). Ainsi, l'UMT organise la formation des chauffeurs sur la partie métier du taxi qui utilise l'application Heetch (qualité de service, qualité de la conduite, bonnes pratiques). Par ailleurs, une commission paritaire composée de la direction de Heetch et de membres de l'UMT Taxi doit se réunir toutes les semaines pour débattre et régler les problèmes qui ont pu être rencontrés la semaine précédente (comportement passagers, attitude chauffeur, difficultés rencontrées lors d'un événement...). C'est aussi l'occasion de faire le point sur les remarques que les passagers font au support à l'issue de leur trajet (contrôle de la qualité du service).

Qu’est-ce qui différencie votre application des autres concurrents sur le marché ?
Nous ne collaborons qu'avec des taxis dûment sélectionnés à l’aide de plusieurs critères de qualité, notamment ceux concernant le véhicule qui doit être en bon état et qui doit avoir moins de 8 ans, mais aussi au niveau de la formation des drivers à l'usage de l'application et aux bonnes pratiques du métier de taxi.

Vous êtes au Maroc depuis plusieurs mois déjà. Quel bilan faites-vous de votre présence ?
C’est un bilan très positif. Nous occupons la position de numéro un sur le marché à Casablanca avec plus de 4.000 chauffeurs enregistrés, 750.000 trajets effectués et plus de 200.000 passagers transportés en moins d'un an. De plus, le temps d'attente moyen d’un taxi Heetch est maintenant de moins de 4 minutes, ce qui est une performance comparable à celles des grandes villes européennes.

Comment jugez-vous l’engouement des Marocains pour ce type d'application ?
Il est plutôt bon. Le transport représente partout dans le monde un sujet de préoccupation pour les passagers. Heetch contribue à apporter une réponse moderne et efficace. Nous allons continuer nos efforts pour faire de Heetch un réflexe lorsque les Marocains ont besoin de se déplacer en ville.

Quelles autres villes visez-vous dans un avenir proche ?
Après Casablanca et Rabat, nous souhaiterions être présents à Marrakech, Tanger et Agadir. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages