A lire aussi

19-06-2018 09:34

Cour constitutionnelle : Ihrai répond à Bouâchrine

La Cour constitutionnelle, présidée par Saïd Ihrai, répond à la demande de Taoufik Bouâchrine et sa…
Rejoignez nous sur :
Enseignement

        

Un appel à projets a été lancé, vendredi à Rabat, dans le cadre du programme d'appui à la recherche scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales, développé par le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et dont le budget est estimé à 30 MDH.

Les projets de recherche retenus au terme de cet appel, destiné aux structures de recherche accréditées relevant des universités publiques, aux établissements publics d'enseignement et de recherche ne relevant pas des universités, aux établissements publics de recherche, aux universités et établissements créés dans le cadre de partenariat et aux universités et établissements privés reconnus par l’État, bénéficieront de dotations allant de 500.000 DH à 1 MDH.

La date limite du dépôt des préprojets est le 17 juin prochain et les résultats finaux seront annoncés le 23 novembre prochain. Les thématiques ciblées par ce programme sont les études sociologiques sur la diversité linguistique et culturelle du Maroc, la régionalisation avancée et l'égalité territoriale, sociale, économique et culturelle, la réforme du système de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, la pensée, la philosophie et la civilisation dans l'occident islamique à travers l'histoire, l'immigration et l'intégration dans la société marocaine et la traduction, l'interculturalité et la vision de l'autre.

Ces thématiques couvrent également les relations internationales et diplomatiques marocaines, les relations maroco-africaines, la technologie de l'information et de la communication et les mutations sociales, l'identité, les valeurs et le dialogue des civilisations, les évolutions juridiques et législatives liées à la famille et l'approche genre, la politique économique marocaine, la compétitivité et la performance des entreprises, la consolidation des valeurs de tolérance et de coexistence pacifique et les droits de l'Homme.

Intervenant lors de la cérémonie de lancement de cet appel à projet, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani a souligné que la recherche scientifique constitue un domaine vital et indispensable vu la volonté du Royaume de rejoindre les États développés et le rôle de la recherche dans la promotion du développement et du processus de réformes, notant que la recherche scientifique permet de connaitre davantage la société et ses problématiques qui constituent un obstacle au développement et au progrès et permet l'adaptation aux changements de manière positive.

La recherche scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales n'est pas encore à la hauteur des attentes et des besoins réels, a précisé El Othmani, appelant à la promotion d'une recherche scientifique de qualité et productrice de développement et de la renaissance.

Pour sa part, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi a indiqué que le ministère a pris plusieurs mesures pour soutenir la recherche scientifique et l'innovation et ainsi asseoir une bonne gouvernance, afin de garantir une efficacité effective à travers le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST) et l'Agence nationale d’évaluation et d’assurance qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (ANEAQ) et la révision de l'arsenal juridique et son adaptation aux besoins de la recherche.  Amzazi a également souligné que la recherche scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales est devenue une nécessité urgente pour une meilleure connaissance de la société marocaine et son progrès et ainsi contribuer à la compréhension de la société et des défis du développement.

De son côté le secrétaire d’État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalid Samadi a indiqué qu'à l'exception des instituts et des centres de recherche relevant de certaines universités marocaines, il n' y pas de bases solides à la recherche scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Samadi a également noté l'absence de convergence en matière de recherche scientifique entre les sciences humaines et le reste des domaines de recherche, précisant que cette question constitue un défi que ce programme cherche à relever.

Ce programme, lancé en partenariat avec le CNRST, vise à soutenir des recherches de qualité relatives à la société marocaine et ses progrès dans les domaines social et humain et soutenir la recherche conjointe entre les institutions universitaires et les acteurs socio-économiques.

Il a également pour objectif de mettre en réseau les structures de recherche, impliquer les compétences marocaines résidant à l'étranger et, ainsi, inciter les chercheurs à collaborer entre eux au niveau national et international.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages