A lire aussi

21-06-2018 14:29

Sénégal-Japon : Duel pour la tête du groupe

Le Sénégal affronte ce dimanche 24 juin le Japon pour décrocher son ticket pour les huitièmes de…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une digitalisation pour tous
Enseignement


Le Conseil d'administration du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) a approuvé, vendredi, son plan stratégique pour la période 2018-2022.

Réuni sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, le CA a décidé la création d’un comité de suivi de la mise en œuvre de ce plan et approuvé le programme de ses marchés conformément à la version convenue avec les services compétents du ministère de l'Économie et des Finances (MEF), ainsi qu'une série de conventions de coopération et de partenariat conclus par le Centre, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

A cette occasion, Saâd Eddine El Othmani a félicité le personnel du Centre à l’occasion de l’obtention des groupes marocains de coordination des micro-organismes de la qualité d’"autorité de dépôt internationale", accordée par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) en vertu du Traité de Budapest de 1977.

Cette distinction fait du Maroc le premier pays en Afrique et dans le monde arabe à obtenir cette qualité, s'est réjoui le chef du gouvernement, mettant en avant les efforts déployés par tous les secteurs gouvernementaux, ainsi que l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) qui a contribué efficacement à cette réussite, qui va permettre, selon El Othmani, aux chercheurs scientifiques marocains de conserver les échantillons de micro-organismes liés à leurs inventions au Maroc sans être obligés de les conserver auprès des autorités de dépôt internationales.

Elle va permettre aussi de réduire le coût de dépôt des brevets d'invention et de promouvoir la coopération aux niveaux africain et arabe en matière de dépôt des micro-organismes.

Par ailleurs, El Othmani a rappelé, dans ce contexte, les hautes orientations Royales visant à placer le système de recherche scientifique au cœur des efforts déployés par le pays pour promouvoir l'enseignement supérieur, développer le capital humain et contribuer au renforcement de la compétitivité de l'économie du Royaume et son rayonnement.

De même, il a fait savoir que le CNRST en tant qu’instrument de développement de la recherche scientifique, a réalisé plusieurs projets au cours des cinq dernières années, précisant que le Centre a pu soutenir quelque 150 projets liés notamment au leadership en affaires et à l’entreprenariat dans les milieux universitaires.

Au cours de la même période, le nombre d’analyses de laboratoires fournies par les unités d’appui technique du Centre s'est élevé à environ 107.000 analyses, dont 90% pour les universités, a-t-il indiqué, notant que chaque année, le Centre offre 300 bourses à des chercheurs éminents d'une valeur de 3.000 Dhs par mois pour une période de 36 mois.

Le chef du gouvernement a expliqué que le projet du plan stratégique pour la période 2018-2022 permettrait au Centre de consolider ces acquis et de renforcer sa position au sein du système national de recherche et d'innovation et le développement de ses méthodes de travail.

Il a également appelé à l’activation de tous les mécanismes de gestion permettant au Centre de diversifier ses sources de financement par son ouverture sur les départements ministériels et le secteur privé, et d’attirer les talents marocains résidant à l’étranger et de les impliquer dans le développement de la recherche scientifique et technologique.

Au cours de cette réunion, les membres du CNRST ont suivi une présentation du directeur du Centre, sur l’obtention des groupes de coordination des micro-organismes relevant du Centre de de la qualité "d'autorité de dépôt internationale" accordée par le l’OMPI.

En outre, le directeur du Centre a passé en revue les résultats des activités du Centre en 2017 et les grandes lignes de sa stratégie au titre de la période 2018-2022.

Le Conseil d’administration s’est réuni en présence notamment du ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l' Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, du secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, du Secrétaire perpétuel de l'Académie Hassan II des sciences et techniques, des secrétaires généraux, des représentants des départements membres au Conseil ainsi que d’autres personnalités.

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages