A lire aussi

18-06-2018 08:02

Le ministère de la Culture et la FICC se penchent sur les industries culturelles

Le développement des industries culturelles et créatives au centre de la première rencontre de…
Rejoignez nous sur :
Enseignement

Le club industriel AIAC a organisé, le 9 mai à Casablanca, en partenariat avec l’Académie internationale Mohammed VI de l’aviation civile, la 4e édition de la journée industrielle, sous le thème «Industrie 4.0 : la révolution numérique industrielle au service économique».
 
L’organisation de cette journée se justifie par les changements et les mutations qui s’opèrent au niveau des processus industriels induisant une nouvelle révolution. Ceci est dû essentiellement à l’introduction des objets connectés (IoT), des robots et des méthodes de production additives dans l’industrie.
 
Ces changements bousculent non seulement les habitudes de travailler et de produire, mais aussi celles d’apprendre. Dans ce sens, les méthodes d’apprentissage devront s’adapter pour accompagner ces profondes mutations et participer à la création des métiers de demain.
 
«Les élèves-ingénieurs en génie industriel et productique sont censés connaître les actualités et découvrir les nouveautés inhérentes à l’industrie 4.0, étant donné que c’est un domaine en perpétuelle évolution. Ceci nous a amenés à organiser cette journée et opter pour ce thème», explique Ismaïl Etalibi, président du club industriel AIAC.
 
De son côté, Abdellah Menou, le directeur de l’Académie internationale Mohammed VI de l’aviation civile a souligné l’importance de cette journée qui «vise à informer les étudiants sur l’avenir de l’industrie en général, et de l’industrie aéronautique en particulier, ainsi que d’exposer les dernières tendances relatives à l’industrie du futur». Et d’ajourer «les élèves ingénieurs doivent s’inscrire dans une logique d’ouverture sur les sciences et les technologies qui sont aujourd’hui en évolution dans les différents domaines de l’industrie. L’académie a donc pour vocation de les préparer pour devenir des ingénieurs opérationnels et en phase avec les technologies utilisées à l’international, et être à même d’accompagner l’industrie marocaine dans son évolution pour devenir encore plus compétitive sur tous les plans».
 
Animée par des experts et des chefs d’entreprise du secteur industriel, cette journée a permis de décrypter l’ensemble des enjeux de l’industrie 4.0, et de mener une réflexion sur l’impact d’une telle révolution sur notre pays, en tirant les leçons des premiers retours d’expérience des dirigeants d’entreprise ayant entamé leur transformation.
 
Plusieurs activités ont été au programme : une conférence, un workshop sur le lean management, une exposition des projets réalisés, une exposition des méthodes industrielles en vigueur, des tables rondes et des ateliers animés par plusieurs intervenants et experts.
 
 
GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages