A lire aussi

15-08-2018 10:02

Lutte contre la corruption : 31 responsables poursuivis par le Parquet

La ligne directe mise en place par le Parquet général pour la dénonciation et la lutte contre la…
Rejoignez nous sur :
Enseignement

32 établissements de l'enseignement privé n'ont pas pu introduire les notes des contrôles continus des dossiers des étudiants dans le système national en vigueur. C'est ce qu'a révélé Khalid Samadi, le secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, lundi sous la coupole.

Samadi a expliqué cela par l'existence de dysfonctionnements au niveau de la gestion de ces notes, soulignant que les établissements de l'enseignement privé ouvrent leurs portes selon des cahiers de charges précis que ce soit en terme de structures administratives ou éducatives. 

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat a rappelé qu'aujourd'hui, près d'un million d'élèves poursuivent leurs études dans les établissements d'enseignement privé, ce qui représente 14% du nombre des élèves dans le système éducatif marocain.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages