A lire aussi

22-06-2018 13:20

Une seconde vie pour l’un des plus anciens borjs

Le Borj Nord de la ville de Fès va bientôt bénéficier d’un programme de réhabilitation et de…
Rejoignez nous sur :
Enseignement

 

La promotion et l’intégration de la pédagogie numérique dans le système d’enseignement et de formation marocain contribuera à relever les défis de la massification, a souligné, mardi à Marrakech, le directeur de l'enseignement supérieur et du développement pédagogique au ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Mohamed Tahiri.


"Le développement du numérique n’a pas été uniquement une question de choix, mais une nécessité pour faire face à la massification que connaît notre système d’enseignement et de formation, en particulier dans les établissements à accès ouvert", a indiqué M. Tahiri, qui intervenait lors de la 2e édition des journées sur l’Education Ouverte et le Numérique 2018 (OED'2018), organisée par l’Université Cadi Ayyad (UCA), du 22 au 24 janvier.


Dans ce sens, il a expliqué que cette massification a constitué pour le système un grand défi pour assurer l’encadrement pédagogique adéquat aux étudiants, particulièrement à un moment où le nombre d’enseignant a pratiquement stagné.
Mettant en avant les différentes plateformes d’innovation pédagogiques à l’UCA de Marrakech, le président de l’Université, Abdellatif Miraoui a, pour sa part, fait savoir que l’université marocaine doit faire face à plusieurs défis pour faciliter l’insertion de ses lauréats et s'aligner sur les standards internationaux.


Et de relever que cette rencontre constitue un événement qui prolonge la stratégie de l’université, notamment dans le domaine du numérique, en vue de mettre à niveau ses étudiants pour pouvoir affronter le monde du demain.
De son côté, le spécialiste du programme "les technologies éducatives" à l'Organisation Islamique Internationale pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), Aziz El Hajir, a souligné l’importance pour cette organisation de participer à une telle réflexion sur l’adoption des Ressources éducatives libres (REL) et des Pratiques éducatives libres (PEL), en tant qu’approches ascendantes pour améliorer la qualité de l’éducation.


A ce titre, il a assuré que les REL et PEL peuvent apporter d’énormes changements à l’éducation, en général, et à l’enseignement supérieur en particulier, en développant des opportunités pour améliorer l’accès à l’éducation, améliorer les compétences d’apprentissage, améliorer l’efficience et l’efficacité de la gestion vers une éducation de qualité équitable et un apprentissage tout au long de la vie pour tous.


Organisées en marge de la Déclaration du Maroc sur les REL lancée en décembre 2017 à Marrakech à l'UCA lors de la tenue de la 1ère édition des journées sur la stratégie nationale en matière des Ressources éducatives libres, ces journées ont réuni des experts, chercheurs et professionnels représentant plusieurs partenaires nationaux et internationaux pour débatte ensemble autour de la production de ressources éducatives libres et du développement de pratiques éducatives libres et présenter les dernières recherches menées dans ce domaine.

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages