A lire aussi

18-09-2018 09:50

Bitcoin. Le Maroc 4e en Afrique !

Bien que l’utilisation du bitcoin et autres cryptomonnaies soit interdite dans le royaume, les…
Rejoignez nous sur :
Enseignement

La Direction provinciale du ministère de l'Education nationale de Salé a organisé, depuis le 9 janvier courant, une série de rencontres axées sur l'augmentation et l'amélioration de la productivité et des performances des établissements scolaires et l'application du principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes.

Ces réunions, qui ont connu la présence de plusieurs organes du corps éducatif, directeurs des établissements d'enseignement et inspecteurs et cadres d'orientation, ont été l'occasion de mettre en œuvre les recommandations des réunions centrales et régionales autour du principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes, indique un communiqué de la Direction provinciale, ajoutant que ces réunions ont été aussi consacrées à la publication du rapport de l'Inspection générale sur les institutions moins performantes.

Dans ce contexte, le directeur provincial a présenté un exposé détaillé sur la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes dans le secteur de l’éducation nationale, appelant à l'adoption d'une nouvelle approche de gestion administrative basée sur la prise de responsabilité et le changement d’attitudes et des comportements afin de développer un service public efficace et améliorer la performance éducative dans les établissements d'enseignement. 

Il a également mis en avant le principe de l'universalité de la responsabilité administrative, juridique et éducative étant donné que le succès ou l'échec impliquent tous les acteurs concernés, soulignant, lors d’une rencontre avec les directeurs des lycées, la nécessité d'adopter une méthodologie de travail efficace pour atteindre les objectifs escomptés, et d’adhérer au processus des réformes engagées sur la base de la Vision stratégique de la réforme 2015-2030, ajoute le communiqué. Le directeur a également appelé au respect du temps scolaire et celui d'apprentissage, à l'organisation du soutien éducatif pour les élèves défaillants ainsi qu'au traitement équitable et à la lutte contre les incivilités.

La réunion a été aussi l’occasion de définir les programmes visant l'amélioration des performances dans les établissements d'enseignement, et le suivi des projets dans lesquels la direction s’est engagée depuis le début de l'année scolaire en cours, en particulier les cursus internationaux du collège et la généralisation du Baccalauréat International français ainsi que le suivi et l'encadrement des professeurs retraités, soulignant le rôle important joué par ces derniers et la valeur ajoutée pour le secteur en investissant leur savoir-faire dans ce domaine.

Par ailleurs, le communiqué a relevé que le rapport publié par l'Inspection générale sur les établissements à faible rendement scolaire a fait l'objet d'une réunion présidée par le directeur régional et les six écoles secondaires concernées par ledit rapport, en présence des inspecteurs et cadres d'orientation et de planification, qui se sont arrêtés sur les défaillances et les causes réelles ayant contribué à ces résultats. 

Dans ce sens, une série de mesures urgentes a été mise en place pour corriger ces déséquilibres, améliorer les résultats et le rendement de chaque établissent en fonction de ses spécificités.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages