A lire aussi

19-11-2018 14:41

Les diplomates de l’UE valident le projet de Brexit 

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) à 27, réunis lundi à Bruxelles,…
Rejoignez nous sur :
Éditos
 
Il y a un réel problème de communication officielle au Maroc. Cela transparaît à chaque fois qu’une crise surgit et que le gouvernement et les autres institutions doivent y faire face. D’ailleurs, le chef de gouvernement l’a reconnu lors de son dernier passage télévisé, alors qu'il essayait de justifier le passage à GMT+1. 
 
Le cabinet El Othmani éprouve toutes les peines du monde à défendre une cause pourtant justifiable, ce qui a donné lieu à des protestations qui n'auraient jamais vu le jour si la communication autour de ce sujet avait été bien ficelée. Il y a quelques mois, lors du mouvement de boycott -qui reste un cas d’école- il n’y a eu, là non plus, que de l’improvisation et beaucoup d’amateurisme, ce qui a attisé le mouvement au lieu de l’éteindre. L’accident de l’ONCF n’est pas en reste: nous gardons tous en mémoire cette annonce faite sur le site de l’office! Quant au mutisme total sur le déploiement du service militaire, il se passe de tout commentaire. Il fut un temps où des hommes d’État investis d’importantes responsabilités organisaient régulièrement des débriefings avec des directeurs de journaux pour les «mettre au parfum» de ce qui se tramait sur les grands dossiers. Un mode opératoire fort louable, malheureusement abandonné aujourd’hui. 
 
Cette semaine, le ministre des Affaires étrangères a invité des directeurs de publication pour une présentation de l’actualité sur l’affaire du Sahara. Une bonne nouvelle, sauf que le ministre a faussé compagnie aux journalistes à la dernière minute, les laissant face à un fonctionnaire diplomate! C’est réducteur et honteux. Le gouvernement et les institutions de l’État gagneraient à bien ficeler leur communication. Il n’y a point de place pour l’improvisation.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages