A lire aussi

13-11-2018 09:53

Lancement des spectacles de théâtre Amazigh au profit des MRE

En partenariat avec des troupes de théâtre marocaines, le ministère chargé des Marocains résidents…
Rejoignez nous sur :
Éditos

La politique de la main tendue caractérise la politique marocaine en Afrique. Régler les différends par la communication et le dialogue au lieu de la confrontation, est désormais la «recette marocaine» suivie sur le continent. Et c'est de bon augure, car la vraie bataille, celle de tous, sur ce continent qui nous rassemble, consiste à relever les défis des besoins grandissants de sa jeunesse.

Éducation, santé et emploi, telles sont les priorités qui hypothèquent l'avenir de plus d'un milliard d'hommes et de femmes africains, dont 100 millions de Maghrébins. Et c'est justement ce Maghreb, aujourd'hui déchiré par des guerres civiles et des conflits montés de toute pièce, qui se retrouve en panne et perd annuellement 2% de PIB à cause d'une confrontation d'egos d'un autre âge. Il se trouve que la clé d'un Maghreb uni est la normalisation des relations entre le Maroc et l'Algérie. C'est pourquoi cette main tendue du roi à l'égard d'Alger revêt une importante symbolique. Nous sommes 75 millions de personnes ayant tout en commun, même des dialectes qui se fondent les uns dans les autres ; nous pouvons constituer un modèle d'intégration socioéconomique. Car, après près d'un demi-siècle de conflits, de tensions et de pertes de milliards de dollars annuellement dans une course débile à l'armement, au grand bonheur de ces puissances mondiales qui font perdurer le conflit, les jeunes d'aujourd'hui, des deux bords, se fichent des arguments avancés de part et d'autre.

Ces jeunes estiment que les milliards dépensés dans des circuits qui ne sont pas ceux du développement humain sont un impardonnable gâchis ; ils ne peuvent donc qu'approuver cette main marocaine tendue aux Algériens. Espérons que l'écho se fera entendre du côté du palais de Mouradia, mais faisons preuve de patience en attendant l'après-élections présidentielles.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages