A lire aussi

24-04-2018 11:23

TGR : Le déficit budgétaire dépasse les 6 MMDH à fin mars 2018

Dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques de mars 2018, la TGR indique que…
Rejoignez nous sur :
Éditos

Se tromper est une chose, pousser le monde au péril par pure bêtise et «servitude» en est une autre. En reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël, c’est non seulement une erreur historique que Trump vient de commettre, mais aussi le probable arrêt de mort de multitude de personnes de par le monde qui se disent prêtes à aller jusqu’au bout pour faire tomber cette décision. N’a-t-on pas suffisamment enterré de corps, depuis une vingtaine d’années, au nom de la cause palestinienne? N’était-il pas temps de donner une autre tournure à ce dossier? Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU tient aujourd’hui sa réunion d’urgence, le monde s’embrase, se révolte et augure une aube sanguinaire à la prochaine année. Les appels au calme lancés par les chefs d’État de nombreux pays calmeront-ils la révolte? Remarquez, nous aurions tous dû voir venir cette crise -ou une autre du genre- depuis plusieurs semaines. Les guerres intestines des grandes puissances du Moyen-Orient, sur fond de crise politique en Libye et en Syrie, de drame humanitaire au Yémen, laissent le monde arabe aisément manipulable. C’est pourquoi le lead arabe doit se manifester, et vite! Il faut resouder la famille arabe, unifier ses causes, ses batailles et ses voix. Maintenant, l’aura de Mohammed VI, qui est président du Comité Al-Qods, aura un impact certain et permettra d'«injecter» de la sagesse aux acteurs influents de cette cause. 

CAM SIAM

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages