A lire aussi

17-10-2017 13:41

Total Maroc : Un titre à renforcer dans les portefeuilles

Fort de ses réalisations semestrielles, Total Maroc a les faveurs des analystes d’Upline Securities…
Rejoignez nous sur :
Éditos

Une visite à Al Hoceima permet de se rendre compte du climat très tendu qui y règne. Il va falloir tout mettre en œuvre pour que cette ville retrouve sa sérénité. En effet, si le gouvernement a relancé les chantiers, les jeunes de la ville demandent des projets à forte création d'emplois. Ils commentent, non sans sarcasmes, les travaux d'embellissement de leur cité, souhaitant inverser la tendance des travaux pour donner la priorité aux usines et autres unités permettant d'améliorer l'employabilité sur place. Et c'est justement pour cela qu'une délégation de voyagistes, menée par l'ONMT, est allée prospecter le produit touristique d'Al Hoceima pour la booster, notamment avec le renforcement des liaisons aériennes.

Seulement - et de l'avis de tous - il n'y a pas d'offre à proprement parler car en dehors de la mer, la ville n'offre rien. Ni capacité d'hébergement, avec à peine un millier de lits quatre étoiles, ni transport touristique, ni animation digne de ce nom. Il y a du potentiel. Il reste à mettre en place toute une stratégie autour de cette belle ville, à commencer par l'encouragement des hôteliers dans l'acte d'investir.

En revanche, ce qu'il y a lieu de faire dans l'immédiat, c'est de mener une campagne de sensibilisation en guise de solidarité. Oui, il ne faut pas avoir peur de la terminologie. C'est de cela qu'il s'agit. La ville est économiquement sinistrée, ce qui renforce le sous-emploi et amplifie les tensions. Ceux qui se solidarisent à longueur de journée avec la ville sur les réseaux sociaux rendraient davantage service à cette destination en allant y passer deux ou trois jours. Appelez-le «Tourisme citoyen» si vous voulez, mais il faut passer par là avant d'avoir un produit Al Hoceima. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages