A lire aussi

12-12-2017 11:13

Les Espagnols en force au Maroc pour les fêtes de fin d’année

Le Maroc sera la destination de choix des Espagnols durant les vacances de fin d’année. Selon…
Rejoignez nous sur :
Éditos

L’enquête menée par nos confrères du «Desk» sur la nouvelle «Cité Mohammed VI Tanger Tech» a fait des remous. Les gens, ayant toujours en tête les conséquences du retard pris dans le mégaprojet d'Al Hoceïma -et tout ce qui s'en est suivi-, ont vite fait le lien entre les deux projets.

Maintenant, Othman Benjelloun, patron de BMCE Bank Of Africa, a réagi sans se référer à ladite enquête, apportant plus de détails et confirmant les engagements pris lors de la signature dudit projet. C'est un très bon exercice de transparence et de respect dû aux citoyens. Benjelloun défend certes son établissement, dont l'image est liée à ce projet, mais il rend aussi service à l'opinion publique en initiant un débat de fond basé sur les faits, les chiffres et le croisement d'idées. Et c'est justement ce qui manque à notre société où les décideurs, notamment économiques, ne se prononcent pas sur des dossiers qui hypothèquent parfois l'avenir du pays.

Benjelloun était d'ailleurs le seul décideur à avoir formulé un avis clair et net sur ce qui était qualifié de «blocage», il y a quelques mois. On pourrait partager ou non son avis, il a tout de même le mérite de dire haut et fort ce que d'aucuns pensent tout bas, ces derniers développant parfois des thèses divergentes sans oser les partager avec l'opinion publique.

La presse nationale souffre énormément de ce déficit de communication et de l'absence délibérée de débats publics de la part de notre élite, pourtant directement concernée par la politique. Les fondamentaux de la Nation faisant consensus, rien ne les empêche alors d'investir le débat sur le reste. Allez-y, courage!

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages