A lire aussi

23-08-2019 15:18

Solar Decathlon Africa. Les étudiants démarrent l’édification du village solaire

Leur challenge va consister à finaliser leurs constructions en à peine 3 semaines avant l’ouverture…
Rejoignez nous sur :

Le 10 août, on célèbre la Journée nationale des MRE. C’est l’occasion de revenir sur la situation de ces cinq millions de Marocains, leurs droits et obligations car le traitement de la diaspora, ce n’est pas que du folklore et des troupes populaires envoyées çà et là pour présenter un show de bas étage.

Aujourd’hui, nos MRE sont d’une autre génération qui n’a rien à voir avec ceux qui étaient encadrés par des amicales montées de toutes pièces par un certain Driss Basri. De nos jours, ils sont médecins, ingénieurs, architectes, banquiers d’affaires, agents marketing, inventeurs, etc. Le ministère de tutelle l’a bien compris et cela mérite d’être cité. Il est allé sur trois continents -européen, asiatique et nord-américain- à la rencontre de ces profils pointus afin d’écouter leurs propositions et attentes vis-à-vis de leur pays. Il a aussi invité, ici au Maroc, de jeunes Marocains en quête d’opportunités d’investissement dans le pays. Un forum au cours duquel j’ai pu rencontrer un échantillon de ces Marocains qui ne tarissaient pas d’éloges sur l’initiative et formulaient leur attachement à la patrie. C’est dire que les générations changent, les attentes et les ambitions aussi. Mais tout cet effort déployé par le ministère des MRE risque d’être sapé par le comportement de certains fonctionnaires au sein des consulats. Prenez l’exemple du consulat qui gère le plus grand nombre de MRE dans le monde, à Paris. Là, les fonctionnaires en font voir de toutes les couleurs aux citoyens qui ont la malchance d’avoir besoin d’un document administratif, aussi simple soit-il. On peut même y retrouver des pratiques bannies ici, au pays.

Le ministère des Affaires étrangères, en charge de la diaspora, devra agir et vite car ces comportements réduisent à néant toute la politique adoptée par le pays. Enfin, il y a lieu de noter que la culture n’est pas en reste, et la présentation de pièces théâtrales de par le monde est tout simplement une idée magnifique; encore faut-il choisir des sujets qui tirent vers le haut.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages