A lire aussi

04-11-2019 21:36

Une délégation islandaise en déplacement au Maroc pour étudier le rôle du système judiciaire

La délégation islandaise a été accueillie par le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir…
Rejoignez nous sur :
Économie

49.990 ! C'est le nombre de journées de travail gâchées, sur les neuf premiers mois de 2019, en raison des grèves. Lourde, donc, la facture de la tension sociale qui a ponctué le quotidien de nombreuses institutions depuis le début de cette année. 

Les chiffres du Département de l'Emploi et de l'insertion professionnelle sont là pour en attester. Tels qu'évoqués au parlement lors de la présentation du budget sectoriel du ministère au titre du Projet de la loi de finances 2020, ils révèlent que 85 grèves auxquelles ont pris part 5.293 salariés ont été enregistrées dans 68 institutions.

Selon les données du ministère, 1.218 grèves ont pu être évitées dans 774 institutions avec 90.000 salariés, lors de la même période.

 

D'après les mêmes données, 38.000 conflits individuels ont été traités et 53.900 plaintes sur 98.000 ont été résolues, avec un taux pouvant atteindre 55%, ce qui a contribué à la réintégration de quelques 2.591 salariés.
 
Le rapport présenté par le ministre Amekraz mentionne également que le nombre d'employés enregistrés à la Caisse nationale de sécurité sociale a atteint les 3,47 millions de personnes, réparties dans 234.000 entreprises et représentant une masse salariale d'environ 148 milliards de dirhams.
 
 
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages