A lire aussi

11-11-2019 13:06

Ifrane, ville la plus froide pour demain mardi

La semaine a démarré ce lundi sous le signe de la grisaille, des pluies et de climat plus froids…
Rejoignez nous sur :
Économie

Apporter une réponse concrète à la problématique du retard des délais de paiement, c’est le défi que compte relever Inforisk Dun & Bradstreet. Le réseau d’informations va dévoiler la semaine prochaine son programme dédié très attendu par les entreprises marocaines partenaires.

Les retards de paiement au Maroc sont l’objet de beaucoup d’inquiétudes. Ils restent toujours longs malgré les tendances positives constatées en termes de baisse dans le secteur public notamment. Ainsi, la moyenne se situe à 180 jours. Les entreprises les plus touchées sont dans les catégories TPE et PME où les retards sont de l’ordre de 9,9 mois et 5,1 mois, respectivement. Par contre, chez les grandes entreprises privées la plaie se cicatrise. Elles mettent en moyenne 3,4 mois pour payer leurs fournisseurs. Même constant concernant les Entreprises et établissements publics (EEP) où la moyenne du retard des paiements calculée sur une population de 192 EEP, dont 164 établissements publics et 28 entreprises publiques, a atteint 50,6 jours en juin 2019 contre 55,9 jours à fin décembre 2018.

«On l’a vu, on est encore très loin des 11 jours en France et ce calvaire fait des ravages car le moindre retard de paiement par rapport à un délai contractuel négocié a un impact direct sur la trésorerie de l’entreprise et peut la mettre rapidement dans une situation financière difficile», dira-t-on. Or, plus de 40% des défaillances d’entreprises sont engendrées par les défauts de paiement. Les TPE/PME qui peinent à bénéficier des largesses du système bancaire pour payer leurs fournisseurs sont les plus vulnérables face à ce fléau. Pour tenter d’apporter une réponse à la problématique du retard des délais de paiement, le réseau d’informations Inforisk Dun & Bradstreet, filiale de Dun & Bradstreet, premier fournisseur mondial en matière de données de paiement, lequel réalise un chiffre d’affaires de près de 2 milliards de dollars et emploie plus de 5.000 collaborateurs, a conçu un programme dédié. Intitulée Dun Trade, cette première initiative privée sera dévoilée le 14 novembre prochain à Casablanca lors d’une conférence économique sur le thème de la Gestion du risque de contreparties à l’international et des retards de paiement.

Dans un contexte marocain déjà fortement impacté par les délais de paiement, le Dun Trade vise à apporter une réponse concrète et opérationnelle. Il permet de collecter une information cruciale et à jour sur les retards de paiement et sur le comportement de paiement des entreprises. Un programme très attendu par beaucoup d’entreprises.

«Aujourd’hui, il ne suffit pas de trouver des clients mais des clients solvables, c’est-à-dire capables de payer en temps et en heure», souligne Khalid Ayouch, président directeur général d’Inforisk Dun & Bradstreet. «Plus de 95% des entreprises à qui nous avons parlé de notre programme trouve l’idée très bonne», a-t-il ajouté. Reste maintenant à relever le défi de la disponibilité de la Data quand on sait que le cœur de cible de ce programme, les TPE et PME, ne sont pas des championnes de la comptabilité, en tout cas pour beaucoup.


Le débat continue

La conférence économique sur le thème de la Gestion du risque de contreparties à l’international et des retards de paiement sera l’occasion de lancer officiellement le programme Dun Trade. De nombreux intervenants internationaux ainsi que des représentants de multinationales maghrébines et africaines viendront partager leurs expériences en matière de gestion du risque. Ils partageront leur expérience auprès des entreprises marocaines en matière de bonnes pratiques internationales ainsi que d’outils Data adéquats pour optimiser le process de Crédit management de nos sociétés. Pour rappel, Inforisk est le leader maghrébin de l’information légale et financière depuis plus de 12 ans. Inforisk permet aux entreprises de gérer leurs risques de contreparties en leur proposant des outils de Risk Management et d’aides à la décision performants.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages