A lire aussi

14-10-2019 15:27

Arab Reading Challenge: La Marocaine Fatima Zahra Akhiar passe en finale

Organisé par la Fondation Mohammed Ben Rashid Al Maktoum, Global Initiatives, le concours vise à…
Rejoignez nous sur :
Économie

La campagne agricole 2019-2020 a officiellement démarré ce mardi dans la province de Sidi Kacem. À cette occasion, plusieurs mesures ont été annoncées pour garantir un coup d’envoi de la saison agricole dans les meilleures conditions.

Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture, a annoncé le 8 octobre, en marge de la cérémonie de lancement de la campagne agricole 2019-2020, la mise en place d’un ensemble de mesures incitatives en termes d’approvisionnement, de gestion d’eau d’irrigation, de développement des filières de production, de santé animale et végétale et d’encadrement des agriculteurs. Parmi les principales mesures figure la mise à disposition d’environ 2,2 millions de quintaux de semences, commercialisées à des prix de vente subventionnés, soit 175 DH/quintal pour le blé tendre, 195 DH/quintal pour le blé dur et 345 DH/quintal pour l’orge. Concernant les engrais, le marché sera approvisionné à hauteur de 680.000 tonnes, au même prix qu’à la campagne précédente. Sur le plan financier, le Crédit agricole a pris les dispositions nécessaires, à l’instar des campagnes précédentes, pour répondre aux demandes de financement de la campagne agricole dans les meilleures conditions. S’agissant de l’assurance agricole, de nouvelles dispositions seront prises en matière de déclaration des sinistres.

Le stress hydrique dicte la politique d’irrigation
Soucieux de rationaliser les disponibilités en eau, vu le déficit enregistré cette année, le ministère prévoit plusieurs actions de sensibilisation des agriculteurs. Il s’engage, également, à la mise en œuvre du Programme national de l’économie d’eau d’irrigation (PNEEI) à travers l’équipement des exploitations en système de goutte à goutte sur 50.000 hectares supplémentaires, portant la superficie équipée à 635.000 hectares et la programmation d’une superficie de 487.000 hectares pour l’irrigation au niveau des grands périmètres. La labellisation et la valorisation des produits biologiques occupent une place particulière dans la stratégie du ministère. Le montant de subventions prévisionnel pour 2020 est de près de 3,91 MMDH (soit +1% par rapport à 2019) pour un investissement global de 8 MMDH.

2019, une année à oublier
S’agissant du bilan de la saison agricole 2018-2019, cette dernière s’est caractérisée dans l’ensemble par une mauvaise répartition temporelle des précipitations. En effet, plus des 2/3 de la pluviométrie cumulée ont été été enregistrés durant les trois premiers mois avec une absence de pluies durant les mois qui ont suivi. «La production enregistrée pour les céréales est de 52 millions de quintaux, soit une baisse de 49% par rapport à la campagne précédente qui était une année exceptionnelle pour la production des céréales», a déclaré Aziz Akhannouch. Et d’ajouter: «il est néanmoins à noter que la bonne performance de production des autres filières, notamment les agrumes, les olives et les cultures industrielles, a permis de résorber la baisse de la production céréalière, et la valeur ajoutée agricole au titre de la campagne 2018-2019 devrait se situer à 120 MMDH».

Force est de souligner que le choix de la province de Sidi Kacem pour le lancement de la cAmpagne agricole 2019-2020 ne doit rien au hasard! L’activité agricole au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra représente 11% de la superficie agricole utile à l’échelle nationale et 12,5% des superficies irriguées. Elle dispose de terres fertiles et d’un climat doux qui convient à différentes cultures: agrumes, cultures sucrières, avocat... 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages