A lire aussi

14-10-2019 12:11

Programme Bades: Le démenti de la CGI/CDG

 Plusieurs articles dans la presse écrite faisaient état de plusieurs villas construites par la…
Rejoignez nous sur :
Économie

Deux arrêtés conjoints des ministères de l’Intérieur et des Finances prorogent jusqu’à fin 2021 le délai de dépôt des dossiers de renouvellement du parc de taxis.

C’est le soulagement au sein des représentants des professionnels du transport après l’entrée en vigueur du nouveau délai qui a été accordé par le gouvernement en vue de renouveler le parc de taxis. C’est le 2e délai qui a été accordé, après celui qui a expiré en octobre 2017, ce qui marque la détermination des départements ministériels concernés à faire aboutir ce chantier après le constat d’échec qui a été établi pour cette opération, qui a démarré officiellement en 2014. Après plus de 5 années, ce sont les mêmes conditions pour bénéficier de la subvention de l’État qui seront reconduits alors que les données du dernier bilan indiquent que 15.000 grands taxis et 11.000 petits taxis ont déjà profité des subventions de renouvellement du parc des taxis dans le cadre du programme national dédié, soit 35% du parc national. La prime à la casse à chaque taximan qui procède au renouvellement de son véhicule n’a pas elle non plus changé, selon les deux nouveaux arrêtés, elle est de l’ordre de 100.000 DH pour le grand taxi et de 50.000 DH pour les petits taxis.

De leur côté, les documents exigés englobent la demande légalisée d’obtention de la prime de renouvellement des taxis de première catégorie, selon le modèle délivré par le service ainsi que la copie de la carte grise au nom de l’exploitant et du contrat d’exploitation conclu avec le détenteur de la licence. Une déclaration sur l’honneur est également acceptée pour attester de l’exploitation personnelle du taxi en cas de demande déposée par le détenteur de la licence, accompagné d’une copie de l’agrément et de la preuve justifiant l’exploitation de l’ancien véhicule en tant que taxi durant une durée minimale de 3 années à la date du dépôt de la demande.

La facture pro-forma délivrée par un concessionnaire agréé concernant le nouveau véhicule destiné à être exploité en tant que taxi précisant la marque, le modèle, le type et le nombre de places du nouveau véhicule est également exigé. Il est à rappeler que pour les grands taxis, le gouvernement a consacré une enveloppe budgétaire de 3,6 MMDH durant le lancement de cette opération en 2015, qui est de nature optionnelle avec des mesures d’accompagnement décidées conjointement avec les représentants des professionnels.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages