A lire aussi

11-12-2019 13:11

Risques terroristes à Tindouf: la Minurso réclame une enquête onusienne

Le chef de la Mission des Nations Unies pour le Sahara (Minurso), Colin Stewart, a demandé à l’ONU…
Rejoignez nous sur :
Économie

Suite à un article, paru dans la presse en ligne le 12 septembre 2019, commentant un projet de délégation de la gestion d’une partie des fonds de retraite collectés par le Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR), la Caisse de dépôt et de gestion apporte, à travers un communiqué, des éclaircissements en vue de corriger les informations à l’opinion publique.

Dans ce communiqué, la CDG explique que le projet de délégation de la gestion d’une partie des fonds de retraite collectés par le RCAR est une étape clé dans la stratégie que mène le groupe pour la diversification et la dynamisation d’une partie des actifs du RCAR, conformément aux décisions des instances de gouvernance compétentes de ce dernier.

Un agissement qui selon le groupe, se fait pour une meilleure gérance de ses fonds. La CDG-Prévoyance a ainsi lancé un appel d'offres public pour la délégation de la gestion d'une partie du portefeuille financier du RCAR à des sociétés de gestion d'OPCVM pour la création et la gestion des fonds dédiés au RCAR. Cette délégation de la gestion d’une partie des fonds de retraite collectés par le RCAR n'est pas une externalisation de la gestion des fonds de retraite. Ces derniers demeurent sous la responsabilité du pôle CDG-Prévoyance, sous tous les aspects techniques, administratifs et financiers.

«Une ouverture ne remet nullement en question la qualité de la gestion actuelle par CDG Capital, qui a affiché une performance moyenne nette de 7,4% sur les 5 dernières années, soit l’une des meilleures et plus durables de la place financière marocaine», explique la CDG dans ledit communiqué.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages