A lire aussi

23-08-2019 09:30

Le Pentagone confirme la mort du fils d'Oussama Ben Laden

Le ministre américain de la Défense, Mark Esper, a confirmé la mort d'Hamza Ben Laden,l'un des…
Rejoignez nous sur :
Économie

Les Marocains ne s’attendent pas à une amélioration de leur situation économique au cours des mois à venir. Selon l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, l’indice de confiance des ménages continue sa tendance baissière au deuxième trimestre de 2019

L’enquête aboutit aux mêmes résultats depuis plus d’un an. Ce recul de niveau de confiance des Marocains symbolise une vision peu favorable des indicateurs d’évolution de niveau de vie par les ménages. L'indice de confiance des ménages (ICM) s’est ainsi établi à 74,9 points, au lieu de 79,1 points enregistrés le trimestre précédent et 87,3 points une année auparavant.

Chômage, épargne, gap entre revenus et dépenses, la situation financière et économique des Marocains va de mal en pire. 86,5% des ménages s’attendent à une hausse des prix des produits alimentaires, 83% s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois, et 61,4% contre 20,1% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables. Une panoplie de facteurs appuyant la baisse de l’IMC chez le Marocain, qui tente de gérer un présent délicat et manque de visibilité positive de l’avenir proche ou lointain.

34,2% des personnes interrogées déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne pour couvrir leurs charges. 3,4% seulement affirment épargner une partie de leur revenu.

Le recul du niveau de confiance des ménages a nettement baissé comparé au trimestre précédent qui est plus bas par rapport au même trimestre de l’année passée.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages