A lire aussi

19-07-2019 11:22

Droits d’auteur. Un projet d’arrêté pour une caisse sociale

Les nouvelles données communiquées, jeudi, par le ministère de la Communication aux députés…
Rejoignez nous sur :
Économie

Une mission multisectorielle autour du thème «Agro-industrie : défis et perspectives » a été organisée les 4 et 5 juillet. Plus de 300 chefs d’entreprises et institutionnels représentant plusieurs pays, dont le Maroc, étaient au rendez-vous.

En partenariat avec la Société ivoirienne de banque, et sous le parrainage du ministre ivoirien du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, le Club Afrique développement du groupe Attijariwafa bank a organisé les 4 et 5 juillet derniers à Abidjan une mission multisectorielle autour du thème «Agro-industrie: défis et perspectives». Elle a réuni quelque 300 chefs d’entreprises et institutionnels, dont des délégations en provenance du Maroc, d’Égypte, de Tunisie, du Sénégal, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo et de la Guinée. Ces derniers ont pu débattre des opportunités pour les entreprises dans le secteur de l’agro-industrie, ainsi que celles que recèle la Zone de libreéchange continentale africaine (ZLECAf) en phase d’opérationnalisation.

Dans le cadre de cet événement, des rendez-vous d’affaires ont été organisés, l’occasion pour les participants de générer des opportunités en particulier dans les secteurs de la distribution, l’agroalimentaire, les finances et les BTP. En outre, des visites terrain ont ponctué cette mission, notamment celle de l’usine de transformation de Cacao Condicaf, la nouvelle Zone industrielle de Yopougon gérée par l’Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles), et l’Aérohub, nouveau centre de gestion logistique de Bolloré Transport et Logistics. Des keynotes ont ensuite été présentées par Amoncho Adiko, conseiller scientifique chargé de la coopération internationale du Centre national de recherche agronomique (CNRA) sur la «connaissance des réalités africaines», Carole Versteeg, directrice de l’attraction des investissements du Centre pour la promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), sur «l’investissement privé en Côte d’Ivoire», et Riccardo Ambrosini, spécialiste de la finance du climat pour la région Moyent- Orient et Afrique de l’Ouest chez SFI, sur «l’industrialisation et l’efficacité énergétique». Jems Koko Bi, artiste-sculpteur et initiateur de la Biennale de la forêt et de l’environnement, a pour sa part livré un témoignage et un plaidoyer en faveur de la préservation du «1er capital du pays (Côte d’Ivoire)» et au «développement de l’économie de la forêt». Cette rencontre est le 3e grand rendez-vous de l’année après la sixième édition du Forum international Afrique développement, organisée par le Club Afrique développement à Casablanca les 14 et 15 mars derniers, et le lancement du Club Afrique développement Égypte avec Attijariwafa bank Egypt, le 12 mai 2019 au Caire. La prochaine mission multisectorielle du club est prévue le 25 septembre à Tunis autour de l’agro-industrie et de l’industrie de la santé, avec Attijari bank Tunisie.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages