Imprimer
Catégorie : Économie
Affichages : 528

Le mois de mars qui a été marqué par une baisse des arrivées touristiques de -1,6% a été douloureux pour le secteur qui se console en avril avec des recettes voyages en devises à fin avril de 22,67 milliards de dirhams, soit une augmentation de +1,5% par rapport à la même période de l’année dernière mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle.

Après un mois de mars difficile, les professionnels du tourisme se sont bien frotté les mains en avril. La Direction générale de la sûreté nationale indique que le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières durant cette période de l’année a connu une hausse de +11,5% par rapport à celle de 2018. Cette hausse est répartie entre les TES et les MRE, respectivement de 9% 16%. Ce bon cru est le fruit de la forte mobilisation des principaux marchés émetteurs qui ont enregistré des résultats positifs, en particulier l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie avec des fortes hausses de +29%, +22% et +24% respectivement, suivis des États-Unis et de la Belgique qui ont enregistré des progressions à deux chiffres de +18% et +11%. Les autres marchés ont également affiché une hausse, en l’occurrence la France, le Royaume- Uni et la Hollande, indique la même source. Une excellente aubaine pour les professionnels de l’hébergement touristique qui se frottent les mains. Le volume des nuitées dans les établissements classés a connu une hausse de +9% en avril 2019 par rapport à celui de 2018 (+8% pour les touristes non-résidents et +12% pour les résidents). Au niveau géographique, les destinations de Marrakech et d’Agadir ont enregistré une hausse en termes de nuitées de +7% et +15% respectivement.

Par ailleurs, Fès et Essaouira ont connu une progression importante aussi. Les autres villes comme Tanger Rabat et Casablanca ont affiché des résultats positifs. Il faut souligner que durant les quatre premiers mois de l’année 2019, le volume des arrivées aux postes frontières a progressé de +6% par rapport à la même période en 2018 notamment chez les MRE. Les principaux marchés émetteurs ont connu une hausse en termes d’arrivées en cette période, en particulier, les États-Unis et l’Italie. Ils sont suivis de la France, l’Espagne et l’Allemagne. Les autres marchés ont également affiché des progressions honorables. En ce qui concerne les nuitées dans les établissements d’hébergement touristique classés, le constat est le même.

À fin avril 2019, les nuitées totales réalisées les EHTC ont enregistré une hausse de +6% par rapport à la même période de 2018 (+5% pour les touristes nonrésidents et +6% pour les résidents). Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré à eux seuls 58% des nuitées totales à fin avril 2019. Ces deux destinations ont enregistré des résultats positifs de +7% chacune. Tanger a également affiché une bonne performance avec +10%. De leur côté, Fès et Rabat ont connu une augmentation de +4% et +2% respectivement alors que Casablanca a enregistré un résultat négatif de -1%.