A lire aussi

15-08-2018 14:39

Sanchez et Merkel valident le soutien au Maroc

Les deux dirigeants ont annoncé que des négociations sont en cours avec la Commission européenne…
Rejoignez nous sur :
Économie

 

 Les Inspirations ECO n’a pas eu tort de ne pas reprendre à l’aveuglette les informations largement diffusées dans la presse faisant état d’une procédure de liquidation ou de redressement judiciaire concernant la très souffrante entreprise Stroc industries. La société dément tout et apporte des précisions. Nous avons contacté ce vendredi le management de la boite pour y voir plus claire. La réponse a tardé certes à venir mais elle est surprenante.

Dans un communiqué de presse rendu public cet après midi, Stroc industries a tenu apporté des précisions sur de fausses informations parues dans la presse. Elle dément catégoriquement avoir engagé toute procédure de liquidation ou de redressement judiciaire. « STROC INDUSTRIES a pour seul objectif de préserver les intérêts de ses clients, de ses collaborateurs, de ses partenaires et de ses actionnaires et qu’elle s’engage à les informer régulièrement, explique-t-on dans le document dont nous avons copie.

Par conséquent, « Stroc industries a demandé à bénéficier de la procédure de sauvegarde conformément à la nouvelle loi du code du commerce pour la protection des entreprises en difficultés et attend sereinement les conclusions du tribunal ». Pour tous les journaux qui n’auraient pas pris le soin de recouper leurs informations avant de les livrer à l’opinion, concernant ce qu'il est convenu d'appeler « l’affaire STROC INDUSTRIES », l’entreprise se réserve le droit de porter plainte contre toute personne cherchant à nuire ses intérêts.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages