A lire aussi

21-08-2018 00:22

Le Roi trace une nouvelle feuille de route pour valoriser la jeunesse

Le roi Mohammed VI a adressé, aujourd’hui, un discours à la Nation à l'occasion du 65e anniversaire…
Rejoignez nous sur :
Économie

Le projet s'articule autour de la création d'un écosystème agro-industriel composé de trois zones intégrées: commerciale, industrielle et logistique. L’investissement s’élève à 400 MDH dont 180 déjà réalisés.

Le groupe Lymouna-Matysha voit grand. C'est aujourd'hui que cet opérateur spécialisé dans la production et l'exportation d'agrumes et primeurs, a annoncé officiellement le lancement de sa propre zone industrielle, à Sebt El Guerdane, à Taroudant. Baptisée «Lyma», cette plateforme industrielle a été lancée dans le cadre de l'accompagnement du secteur privé de la déclinaison régionale du plan d'accélération industrielle (PAI) pour la période 2014-2020, lancée en janvier 2018, à Agadir. Le projet s'articule autour de la création d'un écosystème agro-industriel composé de trois zones intégrées: commerciale, industrielle et logistique et nécessitera une enveloppe budgétaire de l'ordre de 400 MDH dont 180 déjà déboursés, ainsi que la création de 800 emplois permanents dont 107 déjà existants et 260.000 journées de travail occasionnelles dont 160.000 déjà générées par les unités existantes» explique Taqui Eddine Cherradi, PDG du groupe.

Dans le détail, la zone agro-industrielle est composée d'un complexe, deux stations d'agrumes et primeurs en plus d'unités de montage et d'emballage de bois, montage de carton, aliment de bétail et production de filet agricole, outre le recyclage du plastique agricole. En ce qui concerne la zone logistique, elle comprend un parking pour les poids lourds, une station-service, une plateforme logistique frigorifique, des dépôts et conteneurs maritimes; en plus d'une zone services et commerces. Là, il faut rappeler que grâce à son pôle- primeurs, piloté par la station Matysha Maroc, le groupe achemine un tonnage total export primeurs de 65.000 tonnes, soit 8% de la production nationale; alors que l'objectif-export pour la période 2017-2018 a été fixé à 50.000 tonnes; l'approvisionnement étant assuré essentiellement par les fermes Matysha Intaj (300 ha sous-serres) et la nouvelle station Lymouna Prim avec un objectif de 15.000 tonnes approvisionnées par Matysha Indimaj (55 ha) et la production de primeurs des sociétés Argana & Menzah (165 Ha). S'agissant du pôle-agrumes, il est piloté par la station Lymouna Med avec un objectif-export 2017-2018 de 40.000 tonnes; soit 7% de la production nationale dont l'approvisionnement. Il gère les productions agrumicoles des sociétés Argana & Menzah (320 Ha); alors que le pôle international mené par le holding Taki qui gère la plateforme commerciale au niveau du marché Saint-Charles à Perpignan et réalise un chiffre d'affaires consolidé d'environ 50 millions d'euros. Ces performances à l'export s'élèvent à 780 MDH pour la campagne en cours et prés de 1,1 MMDH en incluant les filiales non exportatrices.

«Le groupe a enregistré ces cinq dernières années, une croissance annuelle à deux chiffres; allant jusqu'à 30% lors des deux dernières campagnes. Cette dynamique se poursuivra certainement pendant les trois prochaines campagnes-export et ce, dans le cadre de la vision stratégique 2018-2021», ajoute Taqui Eddine Cherradi.

Par ailleurs, le groupe qui fête cette année ses 30 ans d'existence, a lancé la première édition de sa manifestation annuelle «Lyma Event» qui coïncide cette année avec la création de la fondation Cherradi Taqui Eddine et en signe de reconnaissance des efforts des partenaires du groupe, ses bailleurs de fonds et ses ressources humaines ainsi que les professionnels du secteur. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages