A lire aussi

20-08-2018 16:30

Paris : Un incendie fait sept blessés graves

L’incendie s’est déclaré hier après-midi dans un immeuble d’Aubervilliers, près de Paris. Le feu a…
Rejoignez nous sur :
Économie

Vingt-deux entreprises marocaines ont été primées, jeudi à Skhirat, dans le cadre du programme SwitchMed qui vise à faciliter la transition vers la consommation et la production durable dans la région du sud de la méditerranée.

Ces entreprises, qui représentent différents secteurs industriels à savoir la chimie, la parachimie, le textile, la métallurgie, la mécanique, l'électromécanique et l’agroalimentaire, ont été primées lors d’un atelier de clôture du projet Med Test II (Transfert des technologies écologiquement rationnelles) qui fait partie du programme régional SwitchMed.

Financé par l'UE, le programme SwitchMed bénéficie d'une coordination collaborative de l’UE, de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), du plan d’action pour la méditerranée, du Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE/PAM), du centre d'activités régionales pour la consommation et la production durables (SCP/RAC) et de la Division technologie, industrie et économie du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE/DTIE).

Le projet Med Test II, qui a démarré en mai 2015, est mis en place en partenariat avec le ministère de l'Industrie du commerce des investissements et de l'économie numérique, le secrétariat d'État chargé de développement durable et le consortium constitué des experts marocains représentant Fraquemar et MSI conseil.

Il consiste à développer le marché local du service de production durable et à changer la manière dont les biens et les services sont produits et consommés afin que le développement humain ne s’accompagne pas de la dégradation de l’environnement.

Le projet a démontré clairement que l’efficacité de ressources et la protection de l’environnement vont de pair avec le développement économique, a indiqué la représentante résidente de l’ONUDI, Hanan Hanzaz.

Les économies réalisées au niveau de ces entreprises vont permettre aux entreprises de gagner en compétitivité, a-t-elle souligné, ajoutant que l’ONUDI fournit particulièrement un appui et une assistance technique aux pays dans lesquels elle opère pour leur permettre de renforcer leurs capacités, améliorer leur compétitivité et protéger l'environnement.

De son côté, le représentant du ministère de l'Industrie du commerce des investissements et de l'économie numérique, Abderrahim Chakour, a souligné l’importance d’intégrer la dimension de développement durable dans les différents écosystèmes au Maroc.

Il a rappelé que le projet SwitchMed, qui couvre neuf pays de la rive sud de la méditerranée, dont le Maroc, consiste à faire des audits environnementaux pour les entreprises industrielles dans la perspective de promouvoir l’économie verte.


Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages